Segment C – Berlines et breaks compacts : hybridation tricolore

Parmi les berlines et breaks compacts PHEV, les derniers modèles français s’imposent. Mais les constructeurs allemands et asiatiques se tiennent en embuscade.
- Magazine N°281
806
DS4
DS4

Dans le groupe Stellantis, la récente Peugeot 308 tient le devant de la scène sur ce segment des berlines et breaks compacts, avec sa nouvelle motorisation PHEV venue du 3008. Il s’agit ici d’une version V3 liée à la génération revue et corrigée de la plate-forme EMP2 (voir l’essai flash page 67). Qui sert aussi aux DS 4, C5 X ou Astra.

Pour la 308, ce PHEV se décline en deux puissances de 180 et 225 ch. Il repose sur le 4-cyl. 1.6 turbo-essence de 150 ou 180 ch, plus les 110 ch du moteur électrique, avec une batterie de 12,4 kWh. La 308 PHEV de 180 ch/24-27 g débute à 38 050 euros en Active Pack et à 44 050 euros en GT en 225 ch/27 g...