Segment C (compactes) – Sans peur face aux SUV compacts

Pas facile de résister à la déferlante des SUV compacts, chaque mois annonçant une vraie nouveauté. Dernière en date, le Renault Kadjar qui concurrence autant la Mégane Estate que le Scénic. Pourtant, les breaks compacts offrent bien des avantages, à commencer par des capacités d’emport record. C’est vrai de la Peugeot 308 SW qui fait un carton auprès des entreprises et décroche la première marche du podium des ventes de breaks et des ventes sociétés du segment. Il faut dire que son design élégant, ses motorisations très sobres et ses prestations dynamiques se montrent excellents.

655
Segment C (compactes) - Sans peur face aux SUV compacts

Dans ses 4,49 m de longueur, la Dacia Logan MCV offre 573 l en position 5 places et 1 518 l en 2 places. Pas de finition Business pour le 1.5 dCi en 75 ou 90 ch (99 g), à partir de 12 250 et 12 850 euros TTC (Lauréate).

La 308 SW s’impose au premier rang des breaks

Dans ses 4,58 m de longueur – soit 33 cm de plus que la berline ! –, la 308 SW peut emporter de 610 à 1 660 l de chargement, soit légèrement plus que sa grande soeur la 508 SW ! On n’a donc pas tergiversé chez Peugeot et il s’agit bien d’un vrai break de professionnel.

Sous le capot, on retrouve les récents BlueHDi Euro 6 en 1.6 l de 100 ch à seulement 94 g de CO2 (à partir de 23 800 euros en Business), déjà fort à l’aise pour emmener confortablement ses occupants. Sa version de 120 ch à 85 g (un record) lui va comme un gant avec son couple qui passe à 300 Nm (à partir de 25 100 euros en...