Le segment C (compactes) : une offre pléthorique

Le segment des compactes est historiquement celui de l’hybride avec la Toyota Prius qui souffle déjà ses vingt bougies et aligne sa quatrième génération. Et pourtant, elle joue toujours les francs-tireurs afin de porter au meilleur niveau l’agrément de conduite et la réelle sobriété de sa solution hybride essence.

- Magazine N°222
1429
Le segment C (compactes) : une offre pléthorique

C’est aussi cette Prius qui s’est pliée en avant-première à l’exercice de l’hybridation rechargeable, même si cette solution ne satisfait pas vraiment économiquement les ingénieurs de Toyota et Lexus. Ces derniers n’ont pas encore décliné cette technologie sur le reste des deux gammes.

Née en 1997, la Prius repose toujours sur une architecture hybride originale : un moteur essence 1.8 l de 98 ch accouplé via une transmission à variation continue à un moteur électrique. Avec une puissance réduite à 72 ch (92 ch auparavant), celui-ci est alimenté par une batterie classique nickel-hydrure métallique (Ni-Mh) de 1,31 kWh (lithium-ion [Li-Ion] au...

PARTAGER SUR