Segment D – Berlines et breaks familiaux : favorites allemandes

Catégorie malaimée, voire abandonnée par certains constructeurs, la berline classique abrite pourtant les fleurons du premium allemand. En témoignent les ventes mondiales et souvent chinoises des Série 3 et Classe C.
- Magazine N°281
814
Chez Mercedes, la Classe C, en PHEV C 300e de 313 ch/13-17 g, assure 111 km d’autonomie en ville grâce à sa batterie gigantesque de 25,4 kWh. La Business Line commence à 60 300 euros en berline et à 61 800 euros en version break.
Chez Mercedes, la Classe C, en PHEV C 300e de 313 ch/13-17 g, assure 111 km d’autonomie en ville grâce à sa batterie gigantesque de 25,4 kWh. La Business Line commence à 60 300 euros en berline et à 61 800 euros en version break.

Une réalité qui n’a pas échappé au groupe Stellantis : ce dernier revient sur ce segment avec une offre décalée, grâce à sa plate-forme de compacte allongée au maximum, l’EMP2 V3, et au design de coupé 5 portes surélevé.

Stellantis fait ses gammes

On a ainsi vu naître cette année la Citroën C5 X, la DS 4 (voir le segment C) et la Peugeot 408. La C5 X est emmenée par le groupe PHEV de la 308 (1.6 turbo-essence de 180 ch plus 110 ch électriques, batterie de 12,4 kWh), soit au total 225 ch/29-30 g à 45 950 euros ou 45 350 euros en Feel Business.

Sa nouvelle cousine ...