Segment D (familiales) – De grands et beaux classiques

Honneur à la Peugeot 508 SW qui occupe la deuxième marche du podium des ventes de breaks professionnels en France. Cette berline a su trouver sa clientèle depuis son lancement en 2011, sans oublier de se renouveler avec un restylage en 2014, suivi cette année du passage à la norme Euro 6. Son élégance et sa classe sont bien évidemment préservées dans ses 4,83 m (identiques à la berline) et le coffre sacrifie un peu à ce design arrondi vers l’arrière : 560 l et jusqu’à 1 600 l au plus, des valeurs que sa petite soeur 308 SW dépassent sans problème. Il ne faut pas pour autant négliger l’excellence des prestations routières, pour un prix et un coût d’usage inférieurs aux allemandes du premium.

951
Segment D (familiales) - De grands et beaux classiques

 La 508 SW s’impose au premier rang des berlines

La 508 SW se dote donc du 1.6 BlueHDi de 120 ch à 100 g de CO2 seulement (à partir de 28 900 euros en Access) ; une motorisation aussi disponible depuis peu avec la nouvelle boîte automatique « classique » à 6 rapports EAT6 qui ne fait monter les émissions qu’à 104 g (à partir de 32 650 euros en Active). Plus à l’aise sur ce break, le 2.0 BlueHDi de 150 ch à 98 g lui va à ravir (à partir de 33 200 euros en Active), bientôt complété avec la boîte EAT6. Pour l’heure, cette boîte reste le seul choix sur la version 180 ch de ce 2.0 BlueHDi pour 110 g (à partir de 38 550 euros en Allure).

L...