Segment F – SUV luxe et prestige : une offre restreinte

Calqués sur les gammes des berlines et partageant plates-formes et motorisations, les grands SUV de luxe ne sont plus concevables en PHEV ou en électrique. Le diesel a ses partisans pour sa sobriété, mais avec des limites de circulation.
- Magazine N°279
672
Volvo équipe toujours son XC90, en B5 AWD 7 places, du 2.0 turbo-diesel de 235 ch/181-290 g, à 72 400 euros. En version PHEV Recharge T8 AWD 7 places, ce SUV développe au total 455 ch pour 28-31 g, au tarif de 86 050 euros.

Chez Audi, on mise sur le PHEV pour le Q7 avec la chaîne hybride de 380 ch/56-67 g, composée du 3.0 V6 TFSI de 340 ch et du moteur électrique de 128 ch, pour 84 410 euros en 55 TFSIe. En 462 ch/58-67 g, le prix atteint 99 920 euros pour l’unique 60 TFSIe Competition. La batterie de 14,4 kWh de capacité nette assure 45-49 km d’autonomie dans le premier cas et 45-47 km dans le second. Toujours au catalogue, le 3.0 V6 turbo-diesel de 286 ch/205-223 g est à 77 120 euros en 50 TDI. La carrosserie coupé Q8 simplifie la gamme avec une offre PHEV uniquement en deux puissances. Le 55 TFSIe de 381 ch/61-72 g débute à 88 090 euros, le 60 TFSIe de 462...