Segments A, B et C (citadines, polyvalentes et compactes)

Priorité à l’efficience Pas la peine de chercher une authentique citadine hybride sur le marché, il n’y en a pas. Depuis leur conversion à l’essence, l’appétit de ces adeptes des centres urbains ne cesse de s’amenuiser. Sur le CO2, il n’y aurait guère à gagner à les soumettre à un appareillage aussi encombrant que sercoûteux. Leur prix de vente s’en trouverait grandement impacté, alors qu’elles font tout pour réduire leurs tarifs. Pour une fois, quitte à vouloir éradiquer la pollution du coeur de nos cités, la voiture électrique semble toute indiquée.

933
Segments A, B et C (citadines, polyvalentes et compactes)

Tournons donc rapidement la page du segment A pour découvrir la plus française des japonaises. Avec plus de la moitié de ses ventes réalisées auprès des entreprises sous couvert de cette technologie, la Toyota Yaris Hybrid constitue une belle illustration d’application réussie.

La Toyota Yaris Hybrid s’offre le premier rang

Cette Yaris combine habilement, dans un format restreint (3,95 m), une sobriété exemplaire (officiellement pas plus de 3,3 l/100 km, soit 75 g de CO2/km) à une douceur et un silence de fonctionnement des plus appréciables en ville.

Perfectionniste dans l’âme, elle a optimisé sa copie l’an dernier, et ce, bien au-delà...

PARTAGER SUR