Ségolène Royal signe une convention pour l’installation de 12 000 bornes électriques privées

La ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a signé, le 10 février, une convention portée par l’Avere France. Ce texte devrait permettre l’installation de 12 000 bornes de recharge.

776
Ségolène Royal signe une convention pour l’installation de 12 000 bornes électriques privées

Lié étroitement à l’essor de la mobilité électrique, le réseau de bornes de recharge français continue son expansion dans le domaine public mais également dans la sphère privée. Dernier exemple en date, la signature, le 10 février par la ministre Ségolène Royal, d’une convention relative à « l’Aide au développement des véhicules électriques grâce à de nouvelles infrastructures de recharge », un programme porté par l’Avere.

Dans le détail, cette convention « va ouvrir la voie au financement, par les obligés des certificats d’économie d’énergie, de nouveaux points de charge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables situés dans les immeubles collectifs et les entreprises », détaille l’Avere. Ce programme, nommé Advenir et financé par EDF à hauteur de 9,75 millions d’euros, permettra ainsi le déploiement d’environ 12 000 bornes de recharge dans la sphère privée.

L’Avere a d’ailleurs précisé quelles bornes seront éligibles à ce dispositif :

  1. les bornes partagées sur les parkings des entreprises et personnes publiques, accessibles aux salariés et aux flottes,
  2. les bornes partagées accessibles au public sur des espaces privées, tels les parkings de magasins et services publics ou les parkings en ouvrage,
  3. les bornes privées en habitat collectif détenues et gérées par les particuliers, les bailleurs sociaux, les syndicats ou les propriétaires privés.
PARTAGER SUR