« Sensibiliser les services à la réduction du parc » : Gilles Eymery, Ville de Grenoble

Gilles Eymery est le chef de service de l’atelier mécanique de la ville de Grenoble. À Grenoble, le travail sur le parc automobile passe par une rationalisation des modèles et des usages, mais aussi par un recours accru à des véhicules fonctionnant à l’électrique ou au GNV.

- Magazine N°183
819

Comment se traduit la politique de la ville en matière de rationalisation de sa flotte ?

La démarche de diminution du parc a commencé en 2007, principalement pour les véhicules légers. Nous en avons supprimé une trentaine, sur 230, le parc comptant 800 véhicules toutes catégories confondues. Nous avons ciblé ceux qui roulaient très peu, les véhicules effectuant en moyenne entre 1 500 et 3 000 km par an. Nous avons contacté les services pour les sensibiliser à la réduction du parc, savoir s’ils avaient vraiment besoin des véhicules et fait des propositions de remplacement par des vélos. Une trentaine de services ont joué le jeu et...

PARTAGER SUR