• Mots clés connexes
  • GPL

Séries « EcoPack » : Chevrolet met la main au porte-monnaie

Chez Chevrolet, six modèles GPL sont désormais éligibles au crédit d’impôt de 2 000 euros pour l’acquisition d’un véhicule propre. Depuis septembre, la marque double cette prime pour la plupart de ces modèles au travers de l’offre « EcoPack ».

- Magazine N°123
487

L’Etat a décidé cet été (voir notre numéro de septembre dernier) de relever le plafond d’émissions de CO2 donnant droit au crédit d’impôt de 2 000 euros pour l’acquisition d’un véhicule propre. Initialement fixé à 140 grammes par kilomètre, ce seuil s’établit à présent à 200 g/km. En quelques semaines, le nombre de véhicules éligibles au crédit d’impôt s’est donc considérablement élargi, à la grande satisfaction des promoteurs des carburants propres, mais aussi des constructeurs. Et notamment ceux qui disposent déjà d’une large gamme de véhicules propres.

C’est notamment le cas de Chevrolet qui a hérité du savoir-faire de Daewoo en matière de commercialisation de véhicules GPL. Pour promouvoir cet énergie (et booster ses ventes…), la marque a donc décidé de saisir la balle au bond en lançant, le 1er septembre dernier, une offre spéciale déclinée sur l’ensemble de sa gamme (Matiz, Kalos, Lacetti, Nubira et Rezzo).

Baptisée EcoPack, cette offre concerne six modèles GPL. i désormais éligibles au crédit d’impôt de 2 000 euros. Des véhicules qui sont proposés pour des tarifs oscillant entre 8 990 euros (Matiz 1. 0 EcoPack) et 15 350 euros (Rezzo 1. 6 EcoPack), qui tiennent compte non seulement du crédit d’impôt gouvernemental, mais aussi d’une prime spéciale offerte par la marque Chevrolet aux automobilistes (de 1 100 à 2 000 euros selon le modèle choisi).

PARTAGER SUR