Services sur site : pour ou contre ?

Il n’y a pas unanimité entre les enseignes de réparation sur le sujet.

- Magazine N°126
501

Point S, qui proposait des interventions sur site il y a une dizaine d’années, a arrêté depuis que les véhicules sont de plus plus technologiques. Euromaster et Speedy Fleet ne partagent pas ce point de vue et affirment au contraire que cette activité est en constante progression.

Speedy Fleet réalise des réparations au siège des entreprises à Paris, Lyon, Marseille et Nice. « Nous couplons une approche prévention, puisque nous sommes à même de contrôler les pressions et réparation, explique Rodolphe Noulin. Nous proposons l’intervention sur site dans les régions où il y a des problèmes importants de temps de transports. » Onze véhicules équipés réalisent actuellement ces types d’opérations, dont 8 sur la seule région parisienne. Les pneumatiques ne sont d’ailleurs plus le seul poste concerné, puisque Speedy Fleet a développé des réparations sur site pour le vitrage (avec 10 véhicules actifs en Ile de France).

Chez Euromaster, les prestations sur site (dites EAD) sont en plein développement, souligne Bernard Nassiri, directeur des ventes marchés spéciaux et grands comptes. Trente camionnettes circulent dans les grandes villes ; elles ont réalisé en 2006 un peu plus de 24 000 interventions (soit 3 à 4 chaque jour), en progression de 13,3 %.

PARTAGER SUR