Les services d’urgence bientôt connectés à Waze ?

Un projet pilote lancé par l’Association européenne des numéros d’urgence va expérimenter l’utilisation des données de navigation collectées par Waze pour optimiser les opérations d’intervention sur les routes.

1029
ambulance accident route

L’Association européenne des numéros d’urgence (ou EENA, pour European Emergency Number Association) vient de lancer un projet pilote en partenariat avec l’application de navigation communautaire en temps réel Waze. L’idée : explorer des pistes d’utilisation des données anonymes collectées par Waze pour améliorer et fluidifier les opérations d’intervention des véhicules d’urgence.

« Les données Waze pourraient considérablement améliorer le travail des premiers secours. L’objectif est, grâce à ce partenariat, de réduire leur temps de réponse et surtout d’améliorer la communication entre les utilisateurs et les autorités », a déclaré Alexis Gizikis, responsable des projets européens à  l’EENA.

Waze Signalement accident
Signalement d’un accident dans l’application Waze

Un des cas d’usage testé par le projet vise donc à envoyer une notification aux services d’intervention dès qu’un utilisateur signale un accident. En parallèle, ces derniers signaleront eux aussi les accidents sur lesquels ils interviennent aux autres utilisateurs, contribuant ainsi à fluidifier le trafic. Le projet expérimentera également l’optimisation des trajets des véhicules d’urgence via le système de navigation de Waze. L’expérimentation sera conduite sur quatre sites pilotes en Europe, encore non déterminés : tout service d’urgence intéressé peut d’ailleurs soumettre sa candidature.

Le projet fait partie du programme Connected Citizens lancé par Waze, dont l’objectif est de nouer des partenariats avec des institutions publiques pour échanger des informations de trafic. La condition sine qua non reste l’anonymisation complète des données, dans la course aux services de navigation connectés.

PARTAGER SUR