Shaary, un nouveau service d’autopartage électrique à Marseille

Depuis la fin janvier, la société Wesk a mis son offre Shaary à disposition des Marseillais, soit une flotte de cinquante véhicules électriques deux places, proposés en free floating, avec une location facturée à la minute, à l’heure ou à la journée et sans abonnement.
4402
Shaary

Le 24 janvier 2022, la société Wesk a lancé son service d’autopartage Shaary dans les rues marseillaises. Celui-ci s’appuie sur cinquante quadricycles de catégorie L6e, proposés en free floating. Ces modèles Big, de la marque Birò du fabricant italien Estrima, sont équivalents aux Twizy de Renault. Ces véhicules compacts présentent des dimensions de 1,83 m de long, 1 m de large et 1,6 m de haut. Ils s’équipent d’un coffre de 300 l. Dotés d’une autonomie de 50 km, ces véhicules atteignent la vitesse de 45 km/h et peuvent embarquer deux personnes.

Shaary : des véhicules en free floating

Le service Shaary est réservé aux conducteurs de plus de 21 ans, titulaires du permis depuis plus de deux ans. Les véhicules sont accessibles via une application qui permet de les localiser, de les ouvrir et de les démarrer. Les Shaary peuvent s’utiliser en free floating dans une zone déterminée par l’opérateur. Ils peuvent en sortir pour effectuer leurs déplacements, mais doivent y terminer leur course. Particularité de ces Shaary : leur stationnement ne nécessite pas la présence de borne de recharge. En effet, l’équipe de maintenance se charge de recharger les batteries.

La question des tarifs

Les Shaary peuvent se louer à l’heure pour 15 euros TTC, à la journée pour 45 euros ou à 0,32 euros la minute. Ces tarifs incluent l’assurance responsabilité civile. Ces véhicules sont accessibles sans abonnement et l’opérateur facture 1,50 euro le déverrouillage des véhicules, et 0,15 euro la pause d’utilisation pendant laquelle le Shaary peut se fermer avant de repartir. Wesk propose des réductions de 15 % sur le tarif d’utilisation à la minute pour différents types d’utilisateurs, comme les étudiants ou les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés. L’opérateur prévoit que le nombre de véhicules à disposition des Marseillais pourrait augmenter à « brève échéance » et projette de développer son service dans d’autres villes françaises.

Le point sur Wesk

Wesk a été lancé en 2020 par Greenpact, une start-up lyonnaise co-dirigée par Christophe Sapet, notamment à l’origine de la navette autonome Navya, et Henri Coron, lui-même responsable du développement de Navya mais aussi impliqué dans le développement de Blablacar. Wesk est basé à Dardilly, en banlieue lyonnaise. En mai 2021, l’entreprise a réalisé une levée de fond de 3 millions d’euros et bénéficié d’un prêt amorçage innovation de 1 million d’euros par la Banque Publique d’Investissement (BPI). Son effectif s’élève à 25 personnes. Une équipe locale se consacrera au fonctionnement de la flotte de Shaary pour en assurer un service client 24h/24 et 7j/7.