Sigeif Mobilités et Total ouvrent une station GNV à Gennevilliers

Sigeif Mobilités et Total ont inauguré « la plus grande station GNV de France », au niveau de la plateforme logistique de Gennevilliers (92), deuxième port fluvial d’Europe.
911
Sigeif Mobilités Total
La station GNV et bioGNV de Seigeif Mobilités et de Total est située au niveau de la plateforme logistique de Gennevilliers (92), deuxième port fluvial d’Europe.

Le syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (Sigeif Mobilités) et Total ont inauguré, le 12 février 2021, leur station GNV et bioGNV à Gennevilliers (92). Total l’exploitera pendant les dix prochaines années. Cette station a été financée à hauteur de 20 % par l’Union européenne, comme sept autres stations au GNV. Sa construction s’inscrit dans le cadre du projet « Olympic Energy » qui vise à « décarboner les transports ». Sigeif Mobilités a porté ce projet en partenariat avec le loueur Fraikin et la compagnie de transport TAB Rail Road.

« La plus grande station GNV de France »

Ouverte depuis août 2020, la station de Gennevilliers serait la « plus grande station-service GNV en France », selon Total. Le réseau de transport de GRTgaz avitaille la station en gaz naturel. Puis, des compresseurs stockent ce gaz à haute pression (250 bars). Ils alimentent ensuite les huit appareils distributeurs de la station qui délivrent le GNV sous forme de gaz naturel comprimé. Deux types de connectique de remplissage (NGV1 et NGV2) équipent les automates. La station peut ainsi avitailler quatre véhicules en même temps (poids lourds, bus, utilitaires, etc.). En plus, du paiement par carte bancaire, cette station accepte les cartes professionnelles Total, AS24 et Eurotrafic.

Sigeif Mobilités Total
Station GNV et bioGNV de Gennevilliers (92) (C) Total

Outre le GNC, les utilisateurs peuvent incorporer du biométhane à hauteur de 20 %, 50 % ou 100 %. Ce bioGNC sera prochainement issu d’une production locale. Une unité de méthanisation des bio-déchets est en effet développée sur le port de Gennevilliers par le Sigeif et l’agence métropolitaine des déchets ménagers Syctom.

Décarboner la logistique du Grand Paris

« L’avantage du GNV et du bioGNV, outre les baisses d’émissions de CO2 conséquentes, est que l’offre est d’ores et déjà largement disponible sur les différents segments. Nous avons renouvelé le dispositif de soutien à ces véhicules jusqu’à fin 2024, afin de permettre aux entreprises de s’engager dans cette transition », révèle Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports.

Avec cette station, « les entreprises du port ont ainsi la possibilité d’utiliser un carburant propre pour la desserte urbaine de Paris et des communes de l’ouest parisien concernées par la zone à faible émission qui se met en place », rappelle Jean-Jacques Guillet, président de la Sem Sigeif Mobilités.

50 % de biométhane d’ici 2025

D’ici la fin de l’année 2021, Total construira une autre station GNV à Noisy-le-Grand (93). Le groupe espère « devenir leader de la distribution de GNV avec 450 stations opérées en Europe d’ici 2025. » Il souhaite installer 110 stations GNV en France, avec « un objectif d’incorporation de 50 % de biométhane ». En dehors de l’Europe, le groupe mise sur les États-Unis et l’Asie avec le déploiement respectif de 500 stations et 600 stations d’ici 2025.