Signarama mesure l’impact du marquage des véhicules professionnels

Dans une étude réalisée auprès de ses clients, Signarama montre que le marquage des véhicules commerciaux est un investissement rentable pour les entreprises.

1257
Signarama

Outil de communication bien connu des flottes, le covering de véhicules commerciaux permet d’avoir un impact visuel fort sur la route. Et peut être un levier de croissance pour les entreprises.

Pour évaluer précisément le gain lié à une telle stratégie, Signarama a mené une enquête auprès de ses clients qui ont recouru au marquage d’un ou plusieurs véhicules de leur flotte depuis le 1er décembre 2016. Le résultat montre que 90 % des professionnels se déclarent satisfaits du décor Signarama. 33 % d’entre eux considèrent que l’investissement est rentable et plus d’un tiers ont même reçu un retour de leurs clients à ce sujet. Enfin, 15 % sont certains du retour positif sur investissement en termes d’augmentation du nombre de clients et de chiffre d’affaires.

100 000 véhicules marqués chaque année

Acteur de référence dans le domaine du flocage de véhicules, Signarama prend en charge tout type de véhicule, des scooters aux semi-remorques en passant par les citadines ou les véhicules utilitaires. La société « marque » ainsi 100 000 véhicules par an dans le monde. En France, le réseau Signarama, qui compte 40 points de vente, décore 4 000 véhicules chaque année et peut ainsi répondre à des commandes d’ampleur nationale. Il peut également également répondre à des commandes spécifiques nécessitant une haute technicité. Exemple : Signarama s’est récemment illustré sur le rallye Paris-Dakar en réalisant l’habillage des quatre véhicules de l’équipe de Philippe Croizon et d’Yves Tartarin. Ce covering spécial et résistant à des conditions extrêmes a fait appel à des techniques et des savoir-faire uniques.

PARTAGER SUR