Sinistralité des flottes automobiles : quelques pistes à suivre

« Avec la sinistralité, la gestion des coûts n’a rien de théorique et constitue avant tout un assemblage d’actions très pratiques, menées avec constance », souligne d’emblée Hervé Girardot, de GE Fleet Services. Qui pointe l’importance en interne de la discipline au niveau du déclenchement du seuil d’expertise : « Avec l’auto-assurance, on varie ce niveau de déclenchement et la discipline a réduit le montant moyen des devis de carrossiers de 18 % environ sur trois ans. »

- Magazine N°207
860

Hervé Girardot poursuit : « Bien souvent, on s’attarde lors de ces devis sur le coût des pièces et de la main-d’œuvre, et on néglige à tort la pertinence de la réparation elle-même. Une discussion très technique avec le carrossier quand on est en auto-assurance, ou avec l’assureur dans le cas contraire, peut faire varier la facture. Faut-il remplacer la portière ou procéder à du débosselage ? Les techniques de débosselage se sont beaucoup améliorées ; bien utilisées, elles contribuent à diminuer les coûts de la réparation », avance le responsable.

D’autres pistes existent comme sensibiliser le conducteur, lors de la mise en place d’un véhicule...

PARTAGER SUR