Sixt veut percer sur le marché français

Bien décidé à devenir un acteur majeur du marché de la location de véhicules en France, Sixt met en avant une offre complète de mobilité pour séduire les flottes, notamment celles des PME-PMI.

- Magazine N°118
388

«Notre stratégie est de continuer la synergie entre la courte et la longue durée afin que nos clients puissent avoir accès à une mobilité totale », déclare d’emblée Arnaud Desèvre, responsable LLD du loueur en France. Chez Sixt, loueur né en Allemagne en 1912 et dont la première offre de location longue durée a été lancée en 1967, la politique consiste en effet à jouer sur tous les tableaux. Sur le plan de la clientèle d’abord, puisque le loueur s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, en particulier les PME-PMI qui restent sa cible privilégiée. Sur le plan de l’offre ensuite, puisqu’il propose des locations en courte, moyenne et longue durée.

En France, cette dernière activité a connu l’an dernier une forte croissance. Elle se traduit notamment par une progression de 30% du volume des véhicules en parc. Mise en place dès 1998 dans l’hexagone, Sixt LLD revendique à ce jour 160 clients avec des parcs automobiles composés de 10 à 150 véhicules. Pour convaincre la clientèle, il utilise là encore l’argument de la « mobilité totale » en proposant des contrats dans lesquels il est possible d’inclure des crédits journée courte durée à des prix compétitifs. Pour le reste, il dispose des mêmes armes que les autres loueurs du marché : rachat de parc et mise en location, offre de location financière pure ou LLD en « full services » et outils de gestion de flotte en ligne. Des solutions qui semblent satisfaire la clientèle, puisque le loueur affiche un taux de renouvellement de 85 % chaque année. Reste encore à mieux se faire connaître des sociétés françaises. Jusque là, Sixt s’est en effet surtout rapproché des entreprises allemandes, clientes du groupe en Allemagne. Il entend cependant renforcer sa présence en France et accroître sa notoriété. Sixt vient d’ailleurs de recruter une quarantaine de nouveaux collaborateurs et annonce la création, dans les prochains mois, de nouveaux points de vente.

Pour mémoire, Sixt dispose actuellement de 85 agences en France et d’un parc automobile, toutes activités confondues, de près de 7 000 véhicules.