Publi-Communiqué

Škoda : les professionnels en cœur de cible

En quelques années, ŠKODA a renouvelé la quasi-intégralité de sa gamme en multipliant les versions électrifiées. Et le constructeur mise aussi sur la force de son réseau auprès des professionnels. Le succès est au rendez-vous.
307
ŠKODA ENYAQ
ŠKODA ENYAQ

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. En 2020 et malgré la crise sanitaire, ŠKODA a réalisé le même volume d’affaires auprès des entreprises qu’en 2019. La performance enregistrée en 2021 n’en est que plus exceptionnelle : sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes BtoB de ŠKODA ont bondi de 80 %, quand le marché des entreprises dans sa globalité reculait de 8,63 %. Le constructeur a pratiquement doublé ses immatriculations auprès de la clientèle des TPE et des PME, des grands comptes et des administrations.

Nous convainquons de nouveaux clients grâce à l’évolution de nos produits et à la montée en compétences de notre réseau.

Laurent Repinski, chef du service ventes aux entreprises de ŠKODA

Des ventes BTOB en forte hausse

Si tous ces canaux professionnels progressent, la dynamique se fait encore plus forte auprès des grands comptes. Sur ce segment de clientèle, la pénétration s’est renforcée grâce au renouvellement de la gamme et plus particulièrement grâce à l’arrivée de la dernière OCTAVIA. « Avec nos SUV et notre nouvelle berline familiale, nous rentrons de plus en plus dans les car policies des grandes entreprises », constate Laurent Repinski, chef du service ventes aux entreprises.

Si les huit premiers mois de 2021 ont été euphoriques, le mois de septembre a confirmé la tendance. En termes de commandes, la croissance a atteint 35 % par rapport à septembre 2020, alors que le marché plongeait de 15 % durant cette période. « 2021 s’annonce d’ores et déjà comme une année excellente, observe Laurent Repinski. Nous convainquons de nouveaux clients grâce à l’évolution de nos produits et grâce à la montée en compétences de notre réseau. »

Le succès de ŠKODA est notamment porté par une stratégie intensive de rajeunissement de ses véhicules. Depuis 2015, le constructeur a renouvelé 90 % de sa gamme. À la fin de l’année 2020, la nouvelle OCTAVIA a ainsi fait son apparition dans une version hybride rechargeable OCTAVIA iV. Cette déclinaison à faibles émissions de la célèbre berline de ŠKODA offre une autonomie de 60 km sur le seul mode électrique (WLTP). De quoi passer au zéro émission pour les trajets du quotidien. Après la SUPERB iV, l’OCTAVIA iV est le deuxième véhicule de la gamme à être proposé en hybride rechargeable.

Des gammes électrifiées

En mai 2021, le ŠKODA ENYAQ iV a pointé le bout de son capot pour la première fois. Ce fringant SUV marque l’arrivée de ŠKODA sur le marché des véhicules 100 % électriques. Avec une batterie chargée à 100 %, ce concentré de technologie est capable de parcourir pas moins de 534 km (mixte WLTP). De quoi couvrir la quasi-totalité des utilisations et verdir sa flotte. À la rentrée, ŠKODA a levé le voile sur le nouveau KODIAQ dont le design affiné attire le regard. Le recours à l’aluminium sur les tabliers à l’avant comme à l’arrière, et la calandre hexagonale et verticale lui donnent un caractère encore plus robuste. Toujours aussi spacieux, l’intérieur offre davantage de confort et fait appel à des matériaux recyclés en plus grand nombre.

La rentrée a également vu l’apparition de la nouvelle FABIA. Plus grande, plus sûre et plus sobre, la citadine de ŠKODA s’appuie pour la première fois sur la plate-forme modulaire MQB-AO du groupe Volkswagen. Cette FABIA devient aussi la référence de son segment pour le volume de coffre : celui-ci gagne 50 l pour atteindre les 380 l. Ses lignes ont été redessinées pour apporter davantage d’émotion aux conducteurs et l’intérieur bénéficie pareillement d’une évolution importante. Cinq moteurs essence EVO sont disponibles, avec des puissances allant de 60 ch à 150 ch.

Deux nouveautés en 2022

L’année 2022 s’annonce tout aussi riche en nouveautés. Au premier trimestre, le KAROQ reviendra dans des lignes encore plus contemporaines quand, au deuxième trimestre, apparaîtra la version coupé de l’ENYAQ. « Nous entrons sur plusieurs nouveaux segments, explique Laurent Repinski. Aujourd’hui, nous réalisons 40 % des ventes aux entreprises avec nos SUV (KAMIQ, KAROQ ET KODIAQ) et 30 % avec l’OCTAVIA. Nos nouveautés devraient répartir davantage ce mix. »

Avec une gamme élargie et renouvelée et des finitions Business à la mesure des entreprises, ŠKODA a en main de sérieux atouts pour s’imposer auprès des flottes de toutes tailles et continuer à enregistrer des résultats dynamiques.

Un réseau densifié

Élément essentiel du succès de ŠKODA auprès des entreprises, le réseau de la marque se densifie encore : le nombre de concessionnaires va passer de 156 à 200 d’ici à 2025. Pour consolider sa présence auprès des entreprises, ŠKODA ne cesse de renforcer la capillarité de ses points de vente et de services. Cet élargissement de la couverture géographique s’accompagne d’une densification du réseau d’infrastructures de recharge puisque les nouvelles concessions s’en équipent systématiquement.

Aujourd’hui, 52 Fleet Centers se concentrent sur la clientèle des entreprises et réalisent les deux tiers des ventes BtoB de la marque. Dans ce cadre, le succès rencontré auprès des TPE et des PME constitue le gage d’une rentabilité supérieure à celle enregistrée auprès des grands comptes. Les Fleet Centers tirent tous les bénéfices des efforts consentis en matière de ressources humaines, de communication et de procédures.

PARTAGER SUR