Skoda Fabia : elle renonce au diesel !

Quoi de plus marquant pour fêter son restylage à mi-vie pour la Skoda Fabia que d’abandonner le diesel et de s’équiper des meilleurs TSI de Volkswagen ?

2064
Skoda Fabia

Alors que d’autres annoncent fièrement l’arrivée de motorisations diesel sous le capot de leur petite citadine (Ford Ka) ou compacte (Honda Civic), le groupe Volkswagen veut que ses marques roulent d’une seule roue. En l’occurrence celle de l’essence, à défaut pour Skoda d’hybridation, d’électrique ou même de GPL ou de GNV. Mais pas de mauvais procès. Pour l’heure, ce choix pour Skoda de faire l’impasse sur les motorisations diesel Volkswagen lors du restylage de la Fabia relève bien d’une stratégie pour contrer le dieselgate, c’est cohérent.

Essence pour tous, un point c’est tout !

On ne retrouvera donc sous le capot avant de la Fabia que des 1.0 l essence de 60 et 75 ch en injection indirecte, et de 95 et 110 ch en TSI turbocompressés avec filtre à particules. Ce dernier pourra être accouplé à une boîte double embrayage DSG7. Selon Skoda, « ces quatre moteurs 3-cylindres essence correspondent aux souhaits des clients dans le segment des citadines, avec des émissions particulièrement limitées »… dont on ne connaît pas encore les niveaux ou les prix, il faudra attendre le salon de Genève début mars.

Pour le reste, le restylage « traditionnel » pour cette citadine née en 2014 consiste aujourd’hui à remplacer les phares classiques par des feux à LED joliment redessinés. Ce qui indique une « nouvelle identité de la marque ». Mais aussi à restyler légèrement l’instrumentation de la planche de bord par ailleurs garnie d’une peau moussée. Les équipements de sécurité et d’assistance sont aussi de la partie avec le détecteur d’angle mort, de trafic arrière et de croisement, ainsi que l’option Skoda Connect pour l’info divertissement.

Une ancienne plate-forme

Notez tout de même que cette Fabia n’est pas fabriquée sur la récente plate-forme MQB-A0 des nouvelles Volkswagen T-Roc ou Polo ainsi que des Seat Ibiza, mais repose toujours sur celle, antérieure, de l’Audi A1. Il faudra encore faire preuve de patience…

L’essai de la précédente Skoda Fabia

Skoda Fabia

PARTAGER SUR