Skoda France vise 2 % de part de marché en 2021

En forte progression de 17,25 % en 2018, les ventes de Skoda en France sont sur une pente ascendante qui doit se consolider en entreprises.

1144
Skoda France
Gamme Skoda 2018

Les chiffres de ventes et la progression de Skoda France en 2018 ont de quoi réjouir Dorothée Bonassies, la DG du constructeur dans l’Hexagone. On le serait à moins. Dans un marché qui a progressé de tout juste 3 %, les immatriculations de Skoda ont atteint à nouveau un record historique de 31 423 unités, soit 1,45 % de part de marché. Et la patronne vise carrément les 2 % de part de marché dans trois ans, soit pas moins de 40 000 ventes, c’est ambitieux !

« 2018 marque l’achèvement et la réussite de notre plan de croissance lancé en 2016 », a précisé Dorothée Bonassies lors d’une conférence de presse. Tout en dévoilant ce nouveau Cap 2021 qui nécessitera d’aller chercher des parts de marché auprès des sociétés et des flottes d’entreprise. Pour ce faire, le réseau devrait passer de 147 points de vente à 170 en 2021, et s’enrichir de vendeurs et interlocuteurs « pros » plus nombreux, soit plus que les 70 sur 250 actuels.

Un prix moyen en forte hausse

Ces professionnels seront aidés, il est vrai, par la montée en gamme réelle de Skoda. Une évolution qui n’effraie pas la clientèle prête à suivre l’augmentation de 3,8 % du prix moyen de la gamme Skoda, soit 27 000 euros par véhicule, supérieur en 2018 à celui de Peugeot ! Une stratégie de conquête qui correspond bien entendu au positionnement de la marque qui n’est plus perçue comme « low cost » mais qui doit encore faire la preuve de son « value for money » au niveau d’un Renault par exemple. « Notre challenge est bien dans la conquête et l’amélioration de notre notoriété et de notre image, les récents SUV et futurs produits nous y aideront grandement », a ajouté Dorothée Bonassies.

Toujours en hausse

Même si la petite Fabia représente encore un tiers des ventes (près de 10 000 immatriculations), le succès fulgurant des SUV compacts comme le Karoq ou familiaux avec le Kodiaq (8 841 immatriculations à eux deux) présage bien de ce nouvel esprit de conquête, aux côtés d’une star inébranlable, l’Octavia (7 034 unités). D’ailleurs, la patronne de Skoda France vise encore une hausse de 13 % des ventes en 2019 à 36 000 unités.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter