Skoda : toujours plus haut

Les résultats 2016 de Skoda ont marqué un nouveau record avec une hausse des livraisons de 8,5 % en France et même de + 27 % pour les ventes aux sociétés.

1495
Skoda : toujours plus haut

Le constructeur tchèque, propriété de Volkswagen, est toujours en progression depuis cinq ans (+ 20 %) avec, pour 2016, 1 127 700 unités vendues dans le monde, en hausse de 6,8 % par rapport à 2015, dont 455 000 en Europe (+ 5,6 %).

Les ventes dans l’Hexagone ont affiché 24 236 unités avec, plus symptomatiques de la bonne forme du constructeur, des commandes en croissance de 11 % à 4 905 unités. Et pour ne rien gâcher, le prix moyen par véhicule a atteint 24 426 euros. Skoda n’est plus – de loin et depuis longtemps – ce constructeur « low cost » venu d’une ex-république socialiste de l’Est de l’Europe.

35 % des ventes en « pros » pour 2017

D’où une volonté accrue et affirmée d’élargir son spectre de clientèle, au-delà des traditionnels acheteurs à la recherche d’une bonne affaire avec des composants mécaniques et des plates-formes Volkswagen.

Les flottes et sociétés, professions libérales et TPE sont donc dans la ligne de mire de Laouhari Bennaoum, le patron de Skoda France qui compte bien en 2017 augmenter de 10 % ses ventes sur cette cible, après une hausse de 27 % en 2016, soit près de 9 000 unités en ventes « pros » et 35 % du volume total des ventes en France pour 2017. Pour cela, les Fleet Centers vont passer à 40 sites, en hausse de cinq centres, avec un objectif prioritaire de développement des petites flottes financées pour moitié par la captive VW Bank (Fleet Solution).

Une stratégie soutenue cette année par l’offre produit reposant sur le SUV Kodiaq et le renouvellement de la star Octavia. « Nous montons en gamme vers le premium », peut ainsi affirmer sans complexe Laouhari Bennaoum, et passer de 1,22 % de part de marché à 1,35 % (26 000 unités) en 2017.

PARTAGER SUR