Skoda Octavia 1.6 TDI 105 ch Greenline – Compacte fiscale

Avec le label Greenline de Skoda, l’Octavia avance 3,8 l/100 km, soit 99 g/km de CO2 sur le papier. Mais qu’en est-il sur route ?

- Magazine N°167
609
Skoda Octavia 1.6 TDI 105 ch Greenline - Compacte fiscale

Chez Skoda, le label « Greenline » distingue, dans chaque gamme, le modèle le plus sobre, comme « Bluemotion » pour Volkswagen qui fournit sa technologie au constructeur tchèque. Pour l’Octavia, deuxième véhicule de Skoda le plus vendu en France derrière la Fabia, la démarche consiste principalement à optimiser la gestion moteur du 1.6 TDI 105 ch Stop&Start (avec récupération de l’énergie au freinage) et à modifier l’aérodynamique de la carrosserie et du soubassement, tout en l’équipant de pneus Michelin Green à faible résistance au roulement.

Le résultat est éloquent : la version « standard » du 1.6 TDI 105 ch sans S&S de cette Octavia 5 portes pointe à 119 g et 4,5 l, soit 20 g de plus et sans bonus, contre une prime de 400 euros pour la Greenline, puissance fiscale de 5 CV identique. En revanche, le tarif est plus élevé avec 3 190 euros supplémentaires à verser, à équipement équivalent, ce qui n’est pas rien. Skoda rétorque, à juste titre, qu’outre le bonus de 400 euros, la TVS passe de 476 à 198 euros, soit 278 euros annuels de gains, loin tout de même de l’économie réalisée sur la sobriété (0,7 l/100 km).

Au volant, peu de différence par rapport à la version « standard » si ce n’est le Stop&Start en ville qui avoue d’ailleurs un fonctionnement assez aléatoire en fonction des conditions de charge de la batterie et des équipements. Ainsi, l’éclairage diurne, obligatoire depuis le 7 février dernier, entraîne une petite surconsommation qui neutralise le S&S. Les pneus Green de Michelin sont légèrement moins accrocheurs dans les virages mais il faut vraiment pousser la voiture dans ses retranchements, ce qui n’est pas vraiment sa vocation.

Cette Octavia Greenline demeure une compacte agréable à conduire, confortable quoique qu’un peu trop sonore en accélération, – ce 1.6 TDI n’est pas très discret, quel que soit le modèle (une VW Polo est aussi sonore) – et les performances sont très bonnes pour le segment. Il faut dire que l’Octavia, basée sur la plate-forme de la Golf rallongée, est assez légère. On appréciera la précision de la boîte de vitesses et l’excellent verrouillage des rapports qui participent à l’agrément de conduite. Enfin, l’espace à bord est gigantesque, aux places arrière comme pour le coffre, le meilleur de la catégorie.

Notre avis

Bien
Grande sobriété • Qualité des finitions • Habitabilité


À revoir
Surcoût très élevé • Sièges insuffisamment rembourrés • Absence d’essuie-glace AR

Fiche technique

Skoda Octavia 5 p. 1.6 TDI 105 ch Greenline BVM5 5 CV
Moteur (cm3) 4 cyl. en ligne 1 598
Puissance (ch à tr/m) 105 à 4 400
Couple maxi (Nm à tr/mn) 250 à 1 500
Vitesse maxi (km/h) 191
0-100 km/h (s) 11,4
Émissions de CO2 (g/km) 99
Conso. mixte (l/100 km) 3,8
Poids à vide (kg) 1 315
Charge utile (kg) 675
Coffre (l) 585/1 455
L x l x H (mm) 4 569 x 1 769 x 1 462
À partir de (€ TTC) 22 245

Valeurs futures

Skoda Octavia 1.6 TDI 105 CR FAP – S&S GreenLine
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 598
CO2 g/km 99
Ch din 105
Prix neuf TTC (€) 22 245
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 7 675
Valeur reprise 34,5 %
Valeur vente TTC (€) 9 076
Valeur vente 40,8 %

Source : Forecast EurotaxGlass’s France, mars 2011.