Skoda Octavia restylée

Apparue en 2004, la seconde génération d’Octavia hérite aujourd’hui d’un restyling aux airs de Superb. Skoda profite de l’occasion pour lui greffer un nouveau bloc essence 1. 4 TSI de 122 ch ainsi que la fort louable boîte DSG7.

- Magazine N°145
419
Skoda Octavia

Un peu de fard à paupières sur les optiques et l’Octavia est tout de suite plus sympathique. Une calandre remaniée et des boucliers peints remettent la voiture au goût du jour. Si le style évolue, la recette est toujours la même : une Laguna au prix d’une Mégane, voilà des années que les Chefs Produits successifs de la marque emploient cette image si parlante pour définir leur auto. C’est toujours le cas. Disponible à partir de 18 280 €, l’Octavia préserve le pouvoir d’achat.

Une valeur sûre

A bord, l’espace est généreux, jusque dans le coffre qui, avec un volume de 560 litres, laisse les compactes loin derrière (Renault Mégane 3 : 405 l) et même nombre de familiales (Citroën C5 : 439 l, Peugeot 407 : 407 l).

Les évolutions portent également sur la qualité des assemblages. Le volant, les commandes de climatisation, l’autoradio ou la navigation issus de la Superb sont cerclés de chrome. On notera encore l’utilisation de nouveaux matériaux et des sièges redessinés qui apportent un meilleur maintien. Sous le capot, pas de changement au niveau des motorisations diesel puisque la version la plus vendue, le 1. 9 TDI 105 ch, reste fidèle à ses injecteurs pompes. Mais ce moteur doit être remplacé en fin d’année par un tout nouveau 1. 6 TDI de 110 ch qui sera également disponible sur la VW Golf 6. En essence, on salue l’arrivée de deux nouvelles motorisations : le 1. 4 TFSI de 122 ch et le 1. 8 TFSI de 160 ch qui peuvent être couplés à des boîtes DSG à 7 rapports ou à des boîtes mécaniques à 6 rapports. Si le premier bloc se distingue par son appétit d’oiseau, le second paye à la pompe ses envies de sportivité.

Quelle que soit la version, l’Octavia procure une conduite rassurante. Les tarifs restent toujours inférieurs à la concurrence et vous trouverez par exemple un 2 litres diesel 136 ch Ambition (cuir, GPS, sièges chauffants et ESP) pour 27 040 €. Difficile de faire mieux dans la catégorie. Pour les dérivés, ce n’est pas compliqué. Ajoutez 2 000 € pour la version 4X4, 1 100 € si vous lorgnez sur le break ou ajoutez 1 400 € si vous craquez, à juste titre, sur l’excellente boîte DSG.

Enfin les entreprises sont servies. Une version Business réservée aux professionnels (Taxis, VSL, loueurs longue durée…) propose un équipement attractif spécifique pour 770 € de plus que les versions de base. Vous n’avez pas encore signé ?

Notre avis

Bien

Habitabilité record

Finition «canon» et prix toujours attractif.

A revoir

TDI bruyants

Boucliers exposés aux petits chocs urbains.