Publi-Communiqué

Skoda – Offensive sur le front des nouveautés

Best-seller de ŠKODA, l’OCTAVIA se renouvelle et s’équipe notamment d’une motorisation hybride rechargeable. De son côté, l’ENYAQ iV incarne le virage électrique de la marque. Des nouveautés qui viendront stimuler les ventes en 2021.

874
ŠKODA OCTAVIA
ŠKODA OCTAVIA

Fer de lance de ŠKODA auprès des particuliers comme des entreprises, l’OCTAVIA est le véhicule de la marque le plus vendu au monde. En 2019, tous constructeurs confondus, il figurait dans le top 5 des modèles les plus vendus autour de la planète. En France, l’OCTAVIA représente une vente sur cinq de ŠKODA. À l’échelle du continent européen, cette part atteint 30 %. Depuis le début 2020, près de 6 500 exemplaires ont déjà été écoulés sur le territoire national, dont plus de la moitié auprès des flottes.

Lancée le 10 septembre dernier, la quatrième génération de la ŠKODA OCTAVIA s’appuie sur une toute nouvelle plate-forme. Dans sa configuration de berline, elle affiche une longueur de 4 689 mm, soit 19 mm de mieux que sa devancière. Le coffre de la version Combi affiche une capacité de 640 l, soit 30 l de mieux avec cette nouvelle version, quand celui de la berline gagne 10 l pour atteindre un volume total de 600 l.

Un nouveau design pour l’Octavia

Le design évolue radicalement. Avec des lignes plus marquées et un profil plus dynamique, la ŠKODA OCTAVIA stimule les émotions et se transforme en un véritable objet de désir. Dotés de la technologie LED, les feux avant et arrière renforcent son attractivité. Dans sa version haut de gamme, elle intègre la technologie Matrix LED qui permet d’allumer les phares sans éblouir les autres conducteurs.

L’intérieur montre une évolution marquée vers le premium. Totalement redessiné, il s’organise autour d’un volant à deux branches et d’un écran central de 10 pouces. Et pour la première fois chez ŠKODA, cette OCTAVIA s’équipe de sièges ergonomiques.


« La nouvelle OCTAVIA et l’ENYAQ iV vont nous permettre de booster nos ventes en 2021 . »
Laurent Repinski, Responsable des ventes entreprises, ŠKODA France

Autre grande première, l’affichage tête haute contribue à renforcer la sécurité des conducteurs. Un argument décisif pour des entreprises attachées à la sécurité routière. Sur ce point, l’OCTAVIA revoit ses standards à la hausse avec, pour la première fois chez ŠKODA, la présence de l’aide à la prévention des collisions, l’alerte de sortie ou le Turn Assist. L’OCTAVIA embarque aussi pour la première fois le détecteur d’angles morts et le régulateur de vitesse adaptatif et prédictif.

ŠKODA OCTAVIA
ŠKODA OCTAVIA

L’Octavia en hybride rechargeable

Cette OCTAVIA inaugure aussi une version hybride rechargeable. Celle-ci associe un moteur essence 1.4 l TSI à un moteur électrique, pour une puissance cumulée de 204 ch (150 kW). L’OCTAVIA RS se dote également d’une motorisation hybride rechargeable qui développe 245 ch. La batterie autorise une autonomie de 60 km en mode 100 % électrique (cycle WLTP).

De leur côté, les moteurs essence 1.0 l TSI et 1.5 l TSI sont dotés d’une hybridation légère lorsqu’ils sont équipés d’une boîte DSG automatique. Quant aux moteurs diesel 2.0 l de 116 et 150 ch, ils adoptent les technologies EVO de dernière génération et émettent jusqu’à 80 % d’oxydes d’azote en moins. Un bloc de 200 ch complète la gamme diesel depuis novembre et se décline en version 4×4, tout comme la version de 150 ch. Enfin, une configuration GNV offre de parcourir jusqu’à 523 km avec seulement 17,7 kg de gaz naturel.

Point fort : grâce à l’hybride rechargeable, les émissions de CO2 de la ŠKODA OCTAVIA débute à 24 g/km et restent dans la zone neutre du bonus-malus avec les autres technologies.

L’ENYAQ iV : un SUV des plus branchés

Avec l’ENYAQ iV, ŠKODA ouvre un nouveau chapitre. Premier véhicule électrique de l’histoire de la marque, ce SUV cinq places s’appuie sur la nouvelle plate-forme MEB du Groupe Volkswagen, déjà employée pour la Volkswagen ID.3. Avec sa propulsion arrière et ses quatre roues motrices, cet ENYAQ iV offre un rayon d’action de 510 km avec une seule charge (cycle WLTP). Ouvert à la commande depuis la fin 2020, ses premières livraisons interviendront au printemps 2021.

L’ENYAQ iV existe en trois tailles de batterie (55, 60 et 82 kWh) et en quatre puissances différentes (de 109 à 150 kW). Une version quatre roues motrices est disponible avec la batterie de 82 kW. Le SUV électrique de ŠKODA peut tracter des remorques jusqu’à 1 400 kg sur des pentes à 8 %, ou jusqu’à 1 200 kg sur des pentes à 12 %.

Les conducteurs peuvent recharger les batteries de l’ENYAQ iV dans la plupart des stations de recharge de l’Union Européenne avec une seule carte et accéder au réseau de recharge rapide Ionity dont ŠKODA est partenaire. Pour les recharges à domicile, le constructeur propose deux wallbox différentes en fonction des besoins.

Pour l’ensemble de ses prestations, l’ENYAQ iV répond au cahier des charges de la marque : une grande autonomie, une recharge rapide, une facilité d’utilisation et un prix abordable. La feuille de route est respectée.

ŠKODA ENYAQ iV
ŠKODA ENYAQ iV
ŠKODA ENYAQ iV
ŠKODA ENYAQ iV

Une activité stable et pérenne

Avec la crise sanitaire et le confinement, l’activité automobile a été mise à mal. ŠKODA n’a pas dérogé à la règle mais la marque tchèque a su rebondir très rapidement dès la reprise de l’activité en juin, avec des mois records de commandes et une progression de + 20 % par rapport à 2019 sur la partie fleet. Une performance à mettre au crédit du réseau ŠKODA.

Avec un lancement reporté d’avril à septembre pour la nouvelle OCTAVIA et l’ouverture des commandes du nouvel ENYAQ iV en fin d’année, ŠKODA se positionne de manière offensive pour démarrer 2021. Sa part de ventes à sociétés grandit ainsi chaque mois et avec ses nouveaux modèles, ŠKODA se voit ouvrir les portes de plus en plus de car policies de grands comptes. Les TPE-PME sont aussi au rendez-vous avec une hausse sur ce segment de plus de 20 % comparé à 2019. L’objectif de progression stable et pérenne que s’est fixé la marque tchèque sur le segment des sociétés est rempli !

PARTAGER SUR