Skoda : le Vision E restylé en vue du salon de Francfort

Skoda présentera son concept-car électrique et autonome lors du salon automobile de Francfort qui se tiendra du 12 au 24 septembre prochain.

2105
Skoda Vision E - concept car électrique et autonome

Le Vision E est le premier concept-car électrique du constructeur tchèque et a été développé sur la plateforme modulaire électrique (MEB) du groupe Volkswagen. Présenté au salon de Shanghai début 2017 (https://www.flotauto.com/skoda-met-cap-lelectrique-20170329.html), il sera exposé en Europe au salon de Francfort dans une version restylée à l’avant, pour lui donner « plus de caractère ».

Pour rappel, le Vision E est toujours doté de deux moteurs électriques d’une puissance combinée de 225 kW (306 ch) répartie sur les quatre roues, avec une vitesse de pointe limitée à 180 km/h. Ses batteries lithium-ion se rechargent par induction et offrent une autonomie maximum de 500 km selon Skoda. Son système de conduite automatisée de niveau 3 lui permet d’accélérer, conduire, freiner et éviter les obstacles sur autoroute. De plus, il est équipé du système de parking intelligent Car Park Autopilot qui détecte les places libres et se gare de manière autonome.

Côté design, le Vision E a été conçu pour maximiser l’espace intérieur. D’une longueur de 4,668 m pour une largeur de 1,924 m, son empattement atteint 2,851 m et il est dépourvu de tunnel de transmission central. En outre, le pied-milieu a été supprimé, avec des portes arrières à ouverture antagoniste.

Skoda Vision E

La connectivité au rendez-vous

En plus du conducteur, chaque passager dispose d’un écran tactile et d’un chargeur à induction pour smartphones intégré dans la portière. Ces deux dispositifs sont connectés pour permettre à l’utilisateur d’accéder aux données de son smartphone sur son écran personnel. En outre, les systèmes d’info-divertissement peuvent être contrôlés par la voix ou les gestes. Les rétroviseurs ont disparu, au profit de caméras relayant sur des écrans l’environnement de la voiture.

Skoda a également multiplié les équipements de sécurité connectés, tels des caméras d’eye-tracking et le cardiofréquencemètre. Le véhicule prévient ainsi le conducteur en cas de fatigue, et est capable de ralentir automatiquement en cas de problème cardiaque.

Skoda prévoit de lancer un modèle hybride rechargeable dès 2019 et cinq véhicules 100 % électriques à l’horizon 2025.

PARTAGER SUR