smart Vision EQ fortwo : l’autopartage électrique et autonome

Avec la smart Vision EQ fortwo, Daimler dévoile sa vision du futur pour les trajets urbains en autopartage et, bien sûr, en électrique et en mode autonome.

1458
smart vision EQ fortwo

C’est la smart du futur, et d’un futur pas si éloigné : la production de la smart Vision EQ fortwo est prévue d’ici 2022. Avec un pilotage automatique et autonome, c’est-à-dire sans pédalier ni volant ! Malgré tout, son utilisateur pourra piloter les fonctions de la voiture avec son propre smartphone.

Autonome, communicante et électrique

Pour la patronne de smart Annette Winkler, « il s’agit du concept d’autopartage le plus radical qui soit : complètement autonome, communicant, intuitif entièrement personnalisable et bien entendu électrique. »

Et pour y parvenir, rien de plus simple que de reprendre le design et la plate-forme de la smart avec son encombrement minimal de 2,70 m pour 1,72 m de largeur et 1,53 m de hauteur. En sandwich dans le plancher, on retrouve la batterie lithium-ion de l’actuelle smart ED Fortwo dans une puissance de 30 kWh (voir le dernier essai de la smart ED).

Autopartage et location libre-service

Cette smart Vision EQ Fortwo est uniquement proposée en autopartage et en location libre-service, à l’instar du système car2go de Daimler. Chaque client identifiera facilement la voiture qu’il a réservée et qui viendra vers lui par l’affichage sur la calandre avant d’un message d’identification. Les passagers potentiels sont proposés sur la base de leur profil et du trajet souhaité ; l’utilisateur reste libre d’accepter ou de refuser de prendre le passager.

Dévoilé au salon de Francfort mi-septembre, ce concept car smart porte le badge EQ, la nouvelle marque de Daimler qui regroupera toutes les voitures innovantes du constructeur allemand. Il n’en demeure pas moins que nous aimerions aussi le retrouver sous le badge smart ED fortwo, un volant et un pédalier en plus !

smart Vision EQ fortwo

PARTAGER SUR