Sofrilog et sa filiale OoFrais continuent de verdir leur flotte

Spécialiste de la distribution des produits multi-températures pour des enseignes de la grande distribution, Sofrilog et sa filiale OoFrais accélèrent la transition énergétique de leur flotte.
1243
Sofrilog flotte
Sofrilog totalise 59 tracteurs, 70 semi-remorques, 87 porteurs et 70 VUL.

Sofrilog a entamé la transition énergétique de sa flotte dès 2019, avec des véhicules au gaz. Ce prestataire de logistique et de distribution frigorifiques livre en flux tendus des produits multi-températures vers des enseignes comme Picard, Franprix ou Monoprix, ou vers des distributeurs alimentaires comme Forezia.

Sofrilog livre les enseignes de distribution alimentaire et de restauration hors domicile.

Location sur 60 mois en full service

Sofrilog loue sa flotte frigorifique sur 60 mois en full service. « Du champ à la fourchette », cette flotte collecte les produits frais et froids pour les distribuer aux enseignes de la restauration hors domicile ou aux automates de distribution alimentaire. Avec une flotte adaptée à sa clientèle urbaine. « Nous totalisons 59 tracteurs, 70 semi-remorques, 87 porteurs et 70 VUL, OoFrais en utilisant 80 dans ses neuf sites urbains, rapporte Rui Pereira, directeur général de Sofrilog. Notre principal fournisseur est Petit Forestier ».

OoFrais effectue la distribution urbaine et aux particuliers.

En périodes de pointe, Sofrilog et OoFrais louent aussi des véhicules en courte et moyenne durées. Pour les flux amont, ils affrètent 200 véhicules de sous-traitants réguliers. La flotte est multimarques. « Les poids lourds de distribution sont des Scania, des Iveco et, depuis peu, des Renault Trucks, détaille Rui Pereira. En grand régional, nous utilisons des Mercedes-Benz. Nos VUL de distribution se composent à 80 % d’Iveco Daily. Ils offrent un bon rapport qualité/prix et assurent la majeure partie de la distribution urbaine, le reliquat étant assuré par des Fiat Ducato. »

La flotte de Sofrilog : du GNC… et de l’électrique ?

Onze VUL Iveco d’Oofrais et 25 de ses porteurs roulent au GNC pour assurer un tiers des tournées quotidiennes en Île-de-France. La hausse du prix du gaz en 2022 a donc affecté Sofrilog. « Nous économisons du carburant notamment en reportant du stockage sur nos sites urbains, comment Rui Pereira. Mais aussi en massifiant des flux pour faire des doubles tournées sur des créneaux de livraison plus larges. Et, enfin, en développant des services supplémentaires ». En 2022, Sofrilog a encore intégré dix porteurs Scania au GNC. Le groupe envisage de prolonger la durée de ses locations à huit ou dix ans. Il voudrait aussi intégrer des véhicules électriques ou à hydrogène.

Conducteurs merchandiseurs

Les conducteurs font aussi croître l’entreprise. « Ils sont nos ambassadeurs et font la valeur ajoutée de notre service, souligne Rui Pereira. Nos patrons de filiale les recrutent pour leur savoir-être. Ils suivent une formation interne d’éco-conduite, de pédagogie commerciale, mais aussi de manutention et de rangement des produits dans les frigos. OoFrais proposant du réapprovisionnement des distributeurs de snacks connectés, ses conducteurs sont aussi merchandiseurs. Ils font le check-up des machines et gèrent un stock-tampon qu’ils emportent dans leur véhicule ». OoFrais connaît une croissance annuelle de 15 %. La filiale a ouvert un nouveau site en 2022, dans le centre-ville de Strasbourg.

Les livreurs d’OoFrais gèrent les stocks des distributeurs alimentaires.
PARTAGER SUR