Sola teste des toupies Econic plus sécurisées

Confronté à l’augmentation des accidents lors de ses livraisons urbaines, le groupe Sola recourt à l’usage de toupies à béton Econic à cabine basse, vision élargie et capteurs de mouvement.
1307
Sola toupies Econic
En région parisienne, Sola a mis à disposition d’Unibéton 2 toupies MB Econic à cabine basse et pare-brise panoramique.

Les conducteurs de toupies à béton du groupe Sola déplorent un taux d’accident pour chute de 33 %. Ils effectuent en effet pas moins de 40 montées-descentes de cabine par jour. En même temps, les angles morts de leurs toupies constituent des menaces pour les piétons. Ce sont aussi des menaces pour les adeptes des mobilités douces : vélos, trottinettes, gyroroues, etc. Désireux d’éliminer ces dangers de son activité, Othmane Jennane, dirigeant de Sola et Trans Route Béton, a convaincu ses clients Unibéton et Eqiom. Il s’agit pour Sola de tester depuis novembre 2021 trois toupies à béton Mercedes-Benz Econic à cabine basse hautement sécurisées, deux en Île-de-France et une à Nantes.

La toupie à béton Econic, une vision à 360° pour les camions Sola

Toupie Econic Sola
Avec Trans Route Béton, Eqiom teste à Nantes une toupie à béton Econic.

Conçue sur un châssis d’Actros, la toupie Econic affiche une puissance de 350 CV pour une largeur de 2,49 m. Son poids à vide atteint les 9 100 kg pour une charge utile de 19 t, soit 8 m3 de béton. Augmentée de 80 cm, sa longueur est « compensée par sa maniabilité », déclare Othmane Jennane. Avec son pare-brise panoramique DirectVision, sa porte vitrée, ses larges rétroviseurs, sa caméra à vision à 360° et ses capteurs de mouvement environnants, l’Econic facilite le repérage des usagers de la route par les conducteurs. Sa porte vitrée s’ouvre en accordéon. Ses deux marches donnent sur un plancher plat. Sa suspension intégrale permet d’abaisser le châssis au niveau du trottoir. Tous ces équipements augmentent le confort des chauffeurs et améliorent leur travail en supprimant les risques de chute.

Zéro accident depuis novembre 2021

Alors que les Econic sont sécurisées par leur cabine basse, leur caméra à 360 ° et leurs capteurs de mouvements, les toupies classiques restent accidentogènes.

Le résultat des tests est déjà positif. « Ces toupies Econic n’ont connu aucun accident depuis qu’elles ont intégré la flotte, se félicite Othmane Jennane. La flotte de 100 toupies à cabine haute, elle, affiche encore un accident par semaine en dépit des précautions prises. » Les conducteurs aussi sont satisfaits : « Ils ne veulent plus retourner sur un camion standard », ajoute le dirigeant. Quant à Unibéton, l’entreprise se montre admirative. « Ces deux camions-toupies fiabilisent totalement le transport du béton. Ils répondent parfaitement aux enjeux sécuritaires sur chantier et en agglomération », se félicite-t-elle.

Surcoût de 40 % à l’achat

Econic Sola
Séduits par le confort et la sécurité des Econic, leurs conducteurs ne veulent plus rouler avec des toupies classiques .

Othmane Jennane souhaiterait que ses clients le soutiennent dans l’acquisition d’autres exemplaires. Mais ceux-ci freinent l’investissement pour deux raisons. « Sa production limitée rend la toupie Econic 40 % plus chère qu’une toupie classique et mes trois toupies roulent au gazole. L’électromobilité n’offre ainsi pas de solution techniquement aboutie pour notre métier, commente le dirigeant. Je teste actuellement le biocarburant XTL que me fournit Altens. Il émet 90 % de CO2 en moins que le gazole. Mais il ne pourra être Crit’Air1 que lorsque Daimler Truck aura rendu son usage irréversible sur ses poids lourds. Si le constructeur assure à l’Econic un TCO équivalent à celui d’une toupie standard, je lui commanderai d’autres exemplaires. »

PARTAGER SUR