Publi-Communiqué

Solutions professionnelles : une gamme pour tous les besoins

Après le Hilux et le PROACE, Toyota va bientôt compléter sa gamme d’utilitaires avec un tout nouveau fourgon compact. L’objectif : couvrir l’essentiel des besoins des artisans, commerçants et professionnels.

1064
Hilux Xtra Cabine
Hilux Xtra Cabine

Si l’hybride se veut l’un des principaux leviers du succès du groupe Toyota, ses VUL participent également à ses excellents résultats, avec en tête le pick-up Hilux et le fourgon PROACE.

Jusqu’en 2016, Toyota était d’ailleurs présent sur ce marché avec ce seul Hilux, un pick-up légendaire qui a fêté son cinquantième anniversaire en 2018 avec deux séries limitées. Né en 1968, le Hilux s’est vendu à plus de 18 millions d’unités dans le monde à travers ses huit générations.

Le Hilux toujours au rendez-vous

Indestructible et passe-partout, de plus en plus raffiné et de plus en plus équipé au fil de ses évolutions, le pick-up du groupe n’en conserve pas moins sa robustesse, sa longévité et sa fiabilité connue et reconnue.

En 2016, la gamme VUL de Toyota s’est enrichie du PROACE, un fourgon léger décliné en quatre versions (fourgon tôlé, cabine approfondie, plancher-cabine et VP Combi neuf places), deux empattements, trois longueurs de carrosserie et trois niveaux de finition (Active, Dynamic et Business). Premier fourgon de Toyota, ce PROACE est apparu sur un segment aux volumes particulièrement importants. Deux ans et demi après son lancement, le succès est toujours au rendez-vous puisque ses ventes ont bondi de 30 % en 2018 avec une part de marché en hausse d’un point au cours de la même période.

Le PROACE sous toutes ses formes

Le PROACE doit en partie son succès à une longueur de carrosserie totalement inédite : avec 4,6 m de long et 2,9 m d’empattement, le PROACE en version Compact est en effet le plus court des fourgons légers commercialisés dans le monde. Grâce à une architecture audacieuse, il bénéficie de la capacité de chargement d’un utilitaire moyen avec l’encombrement d’un VUL du segment inférieur : ce PROACE aligne ainsi trois places en cabine et un espace de chargement de 2,1 m de long sur 1,6 m de large, pour un volume total de 4,6 m3 – le chiffre le plus élevé de sa catégorie.

Sous le capot de ce PROACE, cinq moteurs Diesel peuvent prendre place avec des puissances qui s’échelonnent en 95, 115, 120, 150 et 180 ch. Émissions et consommations se situent au plus bas du segment, avec notamment 133 g/km de CO2 et 5,1 l/100 km en conditions mixtes pour le PROACE en version fourgon tôlé, équipé du moteur 115 D-4D. Enfin, dernier argument et pas le moindre : produit en France, le PROACE bénéficie du label « Origine France Garantie ».

PROACE
PROACE

Made in France

Une série spéciale FRANCE très bien équipée sera d’ailleurs lancée lors des prochaines Journées Plus Utilitaires de mars. Cette opération constitue le point d’orgue de toutes les actions menées par le réseau Toyota pour aller à la rencontre des professionnels. Avec le Hilux et le PROACE, Toyota s’appuie sur des arguments imparables pour convaincre les entreprises et ces deux VUL participent à la progression des ventes de la marque auprès des flottes. En fin d’année, un nouveau fourgon viendra encore enrichir l’offre d’utilitaires. Conçu et fabriqué en partenariat avec le Groupe PSA comme le PROACE, il s’agit d’un cousin des Peugeot Partner et Citroën Berlingo dont le nom et les caractéristiques seront dévoilés dans les prochaines semaines (voir aussi l’encadré ci-dessous).

Gamme Hilux
Gamme Hilux

Un fourgon compact en renfort

Bref, Toyota est en ordre de marche pour partir à la conquête de l’univers des VUL et gagner des parts de marché. Déjà présent sur 35 % du marché des VUL, Toyota en couvrira 63 % avec son nouveau fourgon compact.

La gamme des utilitaires Toyota séduit les TPE, artisans, commerçants et professionnels qui pèsent 80 % du parc roulant des entreprises sur le sol français. L’un des objectifs du constructeur est de renforcer son activité auprès de cette clientèle qui offre d’importants relais de croissance. Grâce à la capillarité de son réseau, le groupe est très bien placé pour convaincre ces entreprises pour lesquelles le facteur humain et la proximité demeurent essentiels. Pour Toyota et ses VUL, ces professionnels qui achètent un ou deux véhicules constituent un cœur de cible.

Lire aussi : stratégie : grandir avec les sociétés

Un VUL pour chaque métier

Déjà abondamment équipés avec par exemple un PROACE doté de la navigation dans sa version Business, les VUL de Toyota disposent d’une gamme complète d’accessoires développés par le constructeur et par les différents spécialistes de ce marché des professionnels. Toyota a pareillement noué des accords avec de nombreux carrossiers (Lamberet, Gruau, BSE, etc.) et propose des cellules frigorifiques et diverses transformations dont les ambulances et le TPMR (transport des personnes à mobilité réduite).

Une gamme de VU couvrant 60 % du marché

Déjà partenaires depuis plusieurs années, Toyota et le Groupe PSA ont reconduit leur accord en novembre 2018, en ouvrant un nouveau chapitre de cette collaboration sur le long terme. à partir de la fin de 2019, PSA va étendre la gamme de VUL produite pour Toyota et commercialisée en Europe sous sa marque avec un fourgon compact. Avec ce nouveau modèle, Toyota couvrira plus de 60 % du marché. Ce cousin des Peugeot Partner et Citroën Berlingo sera fabriqué par l’usine PSA de Vigo en Espagne. À travers ce partenariat, PSA et Toyota veulent tirer parti de leurs forces respectives et optimiser le développement et les coûts de production de leurs utilitaires.

 

PARTAGER SUR