Sonepar déploie des bornes de recharge

En parallèle à l’électrification de sa flotte, Sonepar France a annoncé son partenariat avec ChargePoint, le 10 février 2022, pour le déploiement de plus de 1 400 bornes de recharge en France.
16602
Bornes de recharge ChargePoint et Sonepar

Le Groupe Sonepar a étendu son accord de partenariat avec ChargePoint en France. Objectif : déployer plus de 1 400 bornes de recharge dans le réseau Sonepar de l’Hexagone d’ici mi-2022. Dans le cadre de ce partenariat, Sonepar, distributeur de matériels électriques, solutions et services associés aux professionnels, proposera à ses clients une solution de recharge pour les véhicules électriques. Il souhaite ainsi renforcer « sa position sur un marché en pleine croissance, dont la valeur est estimée à 1 milliard de ventes en 2025, avec 50 % des installations en bornes de recharge au sein d’entreprises privées. »

Des bornes de recharge Sonepar équipées par ChargePoint

Les bornes de recharge Sonepar seront installées dans plus de 500 agences commerciales, six centres de distribution et dans son siège de Boulogne-Billancourt (92). Elles se destineront aux 5 000 collaborateurs de l’entreprise et à ses clients. Ces bornes s’équiperont de la « solution logicielle ouverte » de ChargePoint. Parmi les fonctionnalités de l’application : facturation, contrôle d’accès, rapports centralisés contenant des données en temps réel sur l’énergie consommée et les émissions de gaz à effet de serre évitées.

« Jusqu’à 50 % des chargeurs de véhicules électriques des entreprises (ceux vendus pour un usage commercial) seront connectés au cloud en 2025, fournissant aux utilisateurs le service de ChargePoint, a précisé Jérôme Malassigne, président de Sonepar France et Sonepar International Services. Ce service disponible 24 h/24 et 7 j/7 permettra de réduire significativement nos émissions de carbone. »

Une flotte française entièrement hybride ou électrique

Dans le cadre de sa démarche de développement durable, le Groupe Sonepar souhaitait réduire de 50 % ses émissions de gaz à effet de serre en France d’ici 2025. Cet objectif concerne le scope 1 (émissions directes de l’entreprise, dont celles liées à la flotte) et le scope 2 (émissions indirectes). En effet, le Groupe Sonepar veut convertir l’intégralité de sa flotte à l’hybride ou à l’électrique d’ici fin 2022 en France et de son parc mondial (40 pays) d’ici 2030.

Sonepar France a démarré un pilote en novembre 2020. En ligne de mire : le déploiement d’une flotte de voitures de fonction hybrides ou électriques, d’ici mi-2022. Un investissement estimé à environ 5,3 millions d’euros. Sonepar France gère aujourd’hui plus de 2 000 véhicules commerciaux.

Plus précisément, Sonepar France veut d’atteindre 25 % de véhicules électriques à batterie (BEV) et 75 % de véhicules hybrides rechargeables (PHEV) d’ici 2023. Puis, 50 % BEV et 50 % PHEV d’ici 2025. Et le groupe espère réduire « de 30 % l’empreinte CO2 liée à la flotte interne, représentant 10 % du total des émissions directes. »

En pratique, Sonepar France prévoit de mettre en place des formations à l’éco-conduite de l’ensemble des collaborateurs avant la prise en main du véhicule. Le groupe veut aussi installer des bornes de recharge aux domiciles des collaborateurs et leur fournir une carte pour la recharge sur le réseau public. Pour rappel, 53 667 points de recharge étaient ouverts au public en France, au 31 décembre 2021, d’après l’Avere-France.

La flotte de Sonepar France

Plus de 2 000 véhicules commerciaux.