Publi-Communiqué

Sports & Mobilité : Paris 2024 : Toyota dans la course

Pour assurer la mobilité des athlètes, officiels, bénévoles, journalistes accrédités et spectateurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Toyota offre une large palette de solutions.
1433
JO Paris 2024

Le partenariat noué entre Toyota et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques incarne la volonté du groupe de dépasser sa qualité de constructeur automobile pour devenir un spécialiste de l’ensemble des mobilités. Comme les Jeux Olympiques et Paralympiques, Toyota promeut la liberté d’opinion et agit pour l’avènement d’une société libre et diverse : la mobilité doit donc concerner tout le monde et ce, quelle que soit la condition physique des individus.

L’un des piliers de la stratégie de développement du groupe Toyota est résumé par la campagne « Start Your Impossible ». Dans ce cadre, un programme de motivation inspiré des Jeux a été déployé auprès de 100 000 salariés dans 53 pays. Le but : les inciter à se dépasser au quotidien. Les collaborateurs les plus performants pourront ainsi assister aux Jeux Paralympiques de Paris 2024. Autre engagement du groupe, chaque filiale soutient plus spécifiquement des athlètes. Toyota France accompagne par exemple quatorze athlètes avec la volonté d’inspirer le public et ses propres collaborateurs.

Partenaire des Jeux de Pékin, Tokyo et Paris, Toyota y assure notamment la mobilité des athlètes qui doivent pouvoir se déplacer en toute liberté. Concrètement, le groupe Toyota va mobiliser plus de 2 700 véhicules pour Paris 2024. Les VP seront électrifiés et 60 % ne généreront pas d’émissions ; parmi eux, 500 Mirai démontreront la pertinence de l’hydrogène. Au total, la flotte comptera aussi 750 véhicules 100 % électriques de mobilité du « dernier kilomètre » dont l’aménagement permettra de transporter des personnes à mobilité réduite. Pour ces dernières, le groupe Toyota déploie aussi des C+walk T, des trottinettes électriques à trois roues qui roulent jusqu’à 10 km/h. Des roues motorisées compléteront la palette des outils de micro-mobilité disponibles en mode mutualisé (voir ci-contre). En outre, deux bus électriques à hydrogène ont été aménagés spécialement en rétrofit pour le comité olympique ; ils transportent cinq à six fauteuils roulants ou douze personnes.

Le Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 a pris l’engagement de diminuer de moitié les émissions de CO2 par rapport aux éditions précédentes. Un objectif qui devrait être atteint avec le mix proposé par Toyota, tout en répondant aux besoins de chacun.

PARTAGER SUR