Hynomed chargé de déployer deux stations à hydrogène vert dans le Sud

Hynomed, filiale d’Engie, a été lancée en octobre. Cette société va déployer deux stations de production et de distribution d’hydrogène vert dans le Var d’ici 2022.

1088
Hynomed stations hydrogène
(C) Hynomed

La SAS Hynomed, créée le 21 octobre à Toulon, construira deux stations de production et de distribution d’hydrogène vert dans le Var (83) d’ici 2022. La société fait partie du projet Hynovar développé depuis 2016, consacré au développement de technologies associées à l’hydrogène. Elle est détenue par Engie Solutions (51 %), la Chambre de commerce et d’industrie du Var (24,5 %) et la Banque des Territoires (24,5 %).

Les deux stations à hydrogène vert d’Hynomed dans le Var

La première station d’Hynomed sera édifiée à l’ouest de Toulon, au niveau du site portuaire de Brégaillon, pour une mise en service d’ici fin 2022. D’une capacité de production de 400 kg/jour, elle permettra l’avitaillement de 7 à 10 bus hydrogène de la métropole ainsi que d’une navette maritime à hydrogène de 250 passagers. Cette navette a été conçue par la start-up cannoise Hyseas Energy pour les Bateliers de la Côte d’Azur et permettrait « d’éviter l’émission de 1 675 tonnes de CO2 par an » selon Hynomed.

Cette première station sera modulable : sa capacité de stockage et de distribution devrait à terme augmenter afin d’utiliser de l’hydrogène venant d’autres stations. Par exemple, elle pourra distribuer de l’hydrogène produit dans la station pour poids lourds à Fos-sur-Mer (13) ou encore la seconde station d’Hynomed.

Cette dernière sera implantée dans la zone d’activité du plateau de Signes (83), non loin du circuit automobile Paul Ricard. Cette unité alimentera une flotte de 50 véhicules utilitaires légers. 10 d’entre eux seront acquis par le loueur Free2Move pour créer un service d’autopartage dans la zone d’activité du plateau de Signes. La capacité de l’infrastructure n’atteindra pour l’instant que 20 kg/jour.

Une subvention de 4,2 millions d’euros

La création des stations est soutenue par la région Sud et l’Agence de la transition écologique (Ademe) qui ont alloué un budget de 4,2 millions d’euros à Hynomed. Plus précisément, 1,65 million d’euros sera versé pour l’implantation des stations-électrolyseurs et 2,55 millions d’euros pour le développement de l’hydrogène vert dans la mobilité terrestre.