Publi-Communiqué

Stratégie : grandir avec les sociétés

Après une année record en 2018, Toyota et Lexus pourront s’appuyer en 2019 sur leur leadership dans le domaine de l’hybride, sur l’expertise de leur réseau et sur leur capacité à accompagner la mobilité professionnelle.

1390
Nouvelle Toyota Corolla et Corolla TS hydribe

Le succès ne se dément pas. Depuis six ans, les ventes de Toyota et de Lexus n’ont cessé de se consolider sur le territoire français. En 2017 déjà, les ventes aux entreprises avaient enregistré un fort bond en avant et 2018 s’affirme comme un millésime encore plus exceptionnel : sur un segment sociétés solide et en hausse de 3 %, les ventes de Toyota et de Lexus ont crû de 16 %, permettant au groupe de gagner d’importantes parts de marché.

Le pionnier de l’hybride

Plus rigoureuses dans leurs choix automobiles que les particuliers, les entreprises saluent les qualités des véhicules et de l’accompagnement de Toyota et de Lexus, et elles sont de plus en plus nombreuses à leur accorder leur confiance. Ces entreprises ont pesé 35 % de la totalité des immatriculations enregistrées par le groupe en 2018 contre 27,5 % en 2017.

Les raisons du succès sont multiples mais le levier principal demeure l’hybride dont Toyota et Lexus restent les leaders incontestés avec la gamme la plus large, quand certains constructeurs annoncent seulement des lancements à venir. Plébiscités par les différents acteurs de la LLD, Toyota et Lexus ont enregistré une augmentation de 40 % de leurs ventes sur ce canal avec plus de 13 000 commandes, dont la moitié réalisées par les captives Toyota Lease et Lexus Lease. Pour Toyota, la fin du Diesel pour les VP a été largement compensée par les hybrides qui constituent la majorité des ventes. Les deux best-sellers que sont la Yaris et le C-HR ont ainsi vu leurs ventes croître de 35 % l’an passé, et se sont positionnés au quatrième rang sur leur segment respectif.

Un succès pour l’hybride et les VU

Toyota a aussi atteint un record de ventes avec ses utilitaires dont le PROACE : très apprécié des artisans, commerçants et TPE, ce fourgon Made in France a vu ses ventes grimper de 30 % en 2018.

Dans un marché premium difficile, Lexus a su tirer son épingle du jeu grâce à une gamme quasi exclusivement disponible en hybride : ses ventes ont progressé de 6 % en 2018, notamment grâce à la réussite du NX qui pèse pour moitié dans les ventes aux sociétés.

Dans un contexte de désamour du Diesel, 2019 sera une année en or pour le Groupe Toyota avec le lancement de six nouveaux modèles hybrides-électriques. Fort d’une offre unique de 18 véhicules hybrides-électriques, le groupe se positionne de fait comme la seule véritable alternative pour la mobilité professionnelle.

>> Lire aussi : Solutions professionnelles : une gamme pour tous les besoins

L’offensive continue en 2019

Pour les deux marques, 2019 sera aussi l’année du renforcement de l’expertise des réseaux. Dix à quinze conseillers commerciaux spécialisés dans la mobilité, le conseil et la vente aux entreprises vont venir renforcer l’expertise du réseau Lexus qui ouvrira dix fleet centers dans l’année. Un quart des concessions du constructeur premium disposeront ainsi de compétences accrues pour accompagner les entreprises. Et chez Toyota, une quarantaine de conseillers commerciaux rejoindront les concessions en 2019.

Experts de l’hybride, Toyota et Lexus souhaitent également s’installer comme les experts de l’automobile d’entreprise, en s’appuyant sur une force de vente spécialiste des problématiques de mobilité, et sur un accompagnement très fort en vente et après-vente. Lancée en 2018, l’Hybride Académie s’attache par exemple à démontrer et convaincre des bénéfices de l’hybride en alliant pédagogie et pratique de l’éco-conduite. Et si Toyota est reconnu pour la qualité de son service, Lexus propose une expérience client encore plus forte pour se démarquer de la concurrence premium.

Un réseau expert de la mobilité

Pour le Groupe Toyota, la pertinence du conseil et de l’accompagnement constitue de fait le pilier de l’expérience client. Toyota et Lexus veulent se positionner comme partenaires de l’économie française et accompagner chaque entreprise dans son développement en lui proposant la bonne solution de mobilité. Depuis février, Toyota a ainsi renforcé sa campagne de communication autour de sa nouvelle signature Business Plus lancée il y a un an, avec une accroche significative : « Grandir avec vous ». Dans ce cadre, des entreprises clientes témoignent des bénéfices enregistrés grâce à leur collaboration avec Toyota.


UN CONSTRUCTEUR FRANCO-JAPONAIS
Le groupe Toyota pourrait revendiquer la double nationalité franco-japonaise. Implanté depuis 1967 sur le sol français, le groupe y emploie 9 000 personnes dont 4 300 dans son réseau de distribution et de services après-vente. Quant à son site de production de Valenciennes, il emploie près de 4 000 collaborateurs auxquels s’ajoutent les 820 salariés des équipementiers installés à proximité. Le centre de design européen de Sophia-Antipolis compte 35 personnes quand les plates-formes logistiques de Pouzin en Ardèche et Onnaing dans le Nord rassemblent 145 collaborateurs.
Depuis 2001, Toyota a investi 1,4 milliard d’euros à Valenciennes où 233 652 Yaris ont été produites en 2017. Pour préparer le site à l’introduction de la nouvelle plate-forme Toyota New Global Architecture, 300 millions d’euros vont être investis et 300 emplois en CDI créés d’ici fin 2019. Près de 400 collaborateurs supplémentaires devraient les rejoindre lorsque la pleine capacité de production sera atteinte. Pour leur part, la gamme de VUL PROACE et sa variante VP PROACE Verso sortent des usines de Lieu-Saint-Amand dans le Nord. Depuis 2012, la Yaris et le PROACE ont reçu chaque année le label « Origine France Garantie » délivré par le Bureau Veritas.

PARTAGER SUR