En Suisse, Renault Trucks impliquent carrossiers et conducteurs

Pour conclure des contrats en Suisse avec la brasserie Feldschlösschen, le transporteur recycleur G. Faccin et Bouygues Suisse, Renault Trucks s’est appuyé sur l’implication des carrossiers et des conducteurs.
1387
Renault Trucks Suisse
C’est Bruno Blin, président de Renault Trucks (2e à partir de la gauche), qui a remis les clés du premier D Wide Z.E. de Feldschlösschen à son président Thomas Amstutz (au centre).

Renault Trucks a livré en Suisse le 24 novembre le premier des vingt D Wide Z.E. électriques commandés par le brasseur suisse Feldschlösschen, filiale de Carlsberg. Une livraison dans les temps grâce au respect des délais par le carrossier Orten. Les autres exemplaires doivent arriver avant la fin 2020.

« L’ensemble du parc, soit 120 véhicules, sera progressivement remplacé par des véhicules électriques au cours des prochaines années », a annoncé Thomas Amstutz, P-DG de Feldschlösschen, selon le service de communication du brasseur. Ces camions contribueront à la logistique durable des boissons conçue par Feldschlösschen. Avec un objectif : « approvisionner ses quinze dépôts logistiques par train, puis distribuer les boissons aux 25 000 clients suisses de la manière la plus écologique possible. »

Renault Trucks Suisse
Le nouveau Renault Trucks T430 souhaité par G. Faccin est le résultat original d’une concertation entre Renault Trucks, son concessionnaire Thomann et le carrossier Trösch.

Un T430 porteur de benne original

À Hinwill, le carrossier Trösch a aussi apporté sa contribution pour réaliser le camion qu’imaginait Josef Braunwalder. « J’avais des exigences précises que seul Thomann Nutzfahrzeug, agent de Renault Trucks, a pris au sérieux et abordé de manière constructive avec le carrossier Trösch », note ce directeur de la société de transport de ferraille à recycler G. Faccin.

Le résultat est un T430 P6x2 de 26 t personnalisé. Un modèle propulsé par un moteur 11 l de 430 ch, avec une transmission assurée par la boîte de vitesses Optidriver à 13 rapports, dont une vitesse extra-lente en marche avant et arrière. L’empattement de 3,5 m permet aux ponts arrière de supporter 21 t, tout en accueillant les réservoirs de carburant, d’AdBlue, d’huile hydraulique et une caisse à outils. Verrouillable hydrauliquement, la superstructure de la multi-benne Trösch est actionnable par télécommande. Enfin, le véhicule possède une protection anti-encastrement arrière escamotable et deux caméras, l’une de recul et l’autre de surveillance des angles morts.

Les conducteurs Bouygues passent commande

À Niedergössgen, Renault Trucks a travaillé directement avec les conducteurs de Bouygues Énergies et Services pour remplacer leur vieux camion. Pour la construction de lignes aériennes, de postes de couplage et de stations de transformation, les conducteurs Emanuel Frauchiger et Mario Börlin ont établi le cahier des charges. Et choisi l’offre de Renault Trucks parce qu’elle y « répondait point par point » avec un C520 8×4 de 40 t, équipé d’une grue embarquée Effer 955 95 m/t. Déployée à 32 m, celle-ci affiche une capacité de charge de 810 kg, nacelle incluse.

Depuis 2019, Bouygues E&S Suisse est primé « Top Employer » pour l’implication de ses employés dans son action d’entreprise. « C’est la seule manière de faire émerger de nouvelles idées et de concrétiser nos visions », explique Sandra Bellani, responsable RH.

Notre précédente brève sur Renault Trucks

Renault Trucks Suisse
Ce sont les conducteurs Emanuel Frauchiger et Mario Börlin (en parka bleu à lisérés blancs) qui ont choisi leur nouveau RT C520 8×4 avec sa grue Effer.
PARTAGER SUR