Suivideflotte.net mise sur l’électrique en 2020

À l’occasion d’une conférence de presse, Suivideflotte.net a présenté les nouvelles fonctionnalités de sa solution de gestion de flotte basée sur les données télématiques, mise à jour tous les quatre mois. Les éditions 2020 visent avant tout à mieux intégrer les véhicules électriques et hybrides.

1682
Suivideflotte.net

En 2020, Suivideflotte.net va se concentrer sur l’aide à l’électrification. Via son analyseur de parc, le télématicien propose désormais de repérer les véhicules pouvant passer à l’électrique. Pour les identifier, le télématicien se base sur le type et la durée des trajets quotidiens, leur contexte routier et le lieu de stationnement (sur le site de la société ou non) ; avec au minimum six mois de données. La Zoé sert pour l’instant de référence.

Identifier les véhicules pouvant passer à l’électrique

À titre d’exemple, le télématicien a identifié deux véhicules pouvant passer à l’électrique sur une flotte réelle de 20 véhicules. Ceux-ci effectuaient en effet entre 80 et 100 % de trajets quotidiens de moins de 200 km. Ces derniers sont donc notés trois étoiles dans l’application. Les véhicules notés deux étoiles effectuent quant à eux 80 % de trajets de moins de 50 km mais aussi quelques longs trajets. La condition pour les renouveler en VE est donc de mettre à disposition un véhicule thermique en pool. Enfin, les véhicules notés une étoile doivent faire l’objet d’une vérification humaine des données pour savoir s’ils sont ou non éligibles à l’électrique. À noter que la solution n’est pas encore performante pour les gros VU, pour lesquels l’offre reste trop peu développée.

Dès juin 2020, le télématicien proposera en outre des fonctionnalités liées à la recharge. Les VE seront identifiés par une prise dans l’interface avec l’indication de l’autonomie restante. Celle-ci tiendra compte de l’attitude de conduite du conducteur. Lors de la recharge, l’interface affichera l’heure de fin de charge estimée en fonction des conditions climatiques.

Faciliter la recharge

Le conducteur sera notifié en fin de charge, mais aussi lorsque son véhicule est stationné et que le niveau de charge passe sous les 10 %. En effet, « un véhicule électrique perd entre 2 et 5 km d’autonomie par nuit lorsque la température est comprise entre 10 et 30 °C, et jusqu’à 10 à 15 km par nuit à – 5 °C », signale Julien Rousseau, P-DG de Suivideflotte.net. Or, en-dessous de 10 % d’autonomie, le véhicule risque de ne pas démarrer et les capacités de la batterie peuvent s’altérer.

En parallèle, les réseaux de bornes avec lesquels Suivideflotte.net a des accords seront identifiés dans l’application mobile destinée aux conducteurs au même titre que les stations-service, y compris les bornes internes à l’entreprise. À noter que les données d’occupation des bornes peuvent techniquement s’afficher dans l’outil mais ne devraient pas être disponibles avant 2021 : elles ne sont pas disponibles pour tous les réseaux et leur achat coûte pour l’instant trop cher.

Des indicateurs de bon usage des VE

Enfin, le télématicien proposera dès octobre 2020 des indicateurs de bon usage des véhicules électriques tels que le stationnement avec un minimum de recharge ou si le conducteur roule souvent à plus de 120 km/h ce qui augmente la consommation d’électricité du véhicule. L’outil permettra aussi de vérifier si les véhicules hybrides rechargeables sont bel et bien rechargés par leurs utilisateurs.

À l’heure actuelle, moins de 2 % du parc équipé par Suivideflotte.net roule à l’électrique, mais le télématicien indique que tous ses clients s’y intéressent. Reste à savoir si ces nouvelles fonctionnalités les convaincront de franchir le cap et si elles séduiront de nouveaux clients, sachant que Suivideflotte.net vise aujourd’hui les flottes de 100 à 500 véhicules.