Mots-clés Flottes publiques

Mot-clé: Flottes publiques

Paris restreint la circulation mais aide les véhicules verts

Paris restreint la circulation mais aide les véhicules verts

À partir du 15 janvier 2017, la capitale deviendra la première zone à circulation restreinte (ZCR) de l’Hexagone, mais avec des aides à l’acquisition de véhicules propres à la clé.

Des véhicules pour les forces de l’ordre

L’amélioration du parc des forces de l’ordre fait partie des mesures du « plan de sécurité publique » de 250 millions d’euros présenté par le ministre de l’intérieur le 26 octobre dernier.

Mobilité durable : le public en tête

Mobilité durable : le public en tête

Au sein de la sphère publique, le verdissement des flottes constitue un objectif central, avec une obligation légale de recourir aux motorisations alternatives pour une partie des véhicules. Mais les entités publiques vont plus loin et font coup double en faisant appel à l’autopartage pour baisser les émissions polluantes mais aussi la taille des parcs.

Secteur public : des flottes en mouvement

Secteur public : des flottes en mouvement

Qu’il s’agisse de l’État, de ses opérateurs ou des collectivités territoriales, les parcs doivent être réduits et modernisés, les véhicules mieux utilisés et les motorisations rendues plus vertes. Ce qui permet à la location longue durée et au fleet management de percer au sein d’une sphère publique qui n’en demeure pas moins attachée à l’acquisition.

Nelly Brébion

Témoignage de Nelly Brebion, mairie de Champs-sur-Marne : « Nous maîtrisons mieux le...

Pour 61 de ses véhicules, la ville de Champs-sur-Marne (77) a fait le choix de la LLD. Avec des bénéfices à la clé, qui vont au-delà des seuls gains économiques.
Une borne pour les collectivités par DBT

Une borne pour les collectivités par DBT

DBT présentera au salon des Maires et collectivités locales la VDK, une borne de recharge conçue pour la voie publique.

L’Ugap intègre le châssis du Canter au catalogue

L’Ugap intègre le châssis du Canter au catalogue

Le châssis du Mercedes Fuso Canter fait son entrée au catalogue de l’Ugap, la centrale de l’achat public.

Flottes publiques : l’acquisition en règle

Flottes publiques : l’acquisition en règle

Alors que certains responsables s’étaient laissés tenter par la LOA ou la LLD, la règle est désormais celle de l’acquisition pour l’État et ses établissements publics. Ce qui répond à une volonté de mieux maîtriser les flottes, en volume mais aussi en coût. Avec des résultats à la clé. Illustration avec les témoignages de gestionnaires de parc.

DAF fait son entrée dans le catalogue de l’Ugap

DAF fait son entrée dans le catalogue de l’Ugap

Le constructeur de véhicules industriels intègre, pour la première fois, le catalogue de la centrale d’achat publique. Deux véhicules seront ainsi proposés en plusieurs déclinaisons.

L’UGAP intègre trois VUL électriques à son catalogue

L’UGAP intègre trois VUL électriques à son catalogue

L’Union des groupements d’achats publics, bien décidée à promouvoir l’électrique, a annoncé l’intégration du Nissan e-NV200, du Kangoo Z.E et du Berlingo Electric à son catalogue.

Eccity Motocycles fournira des scooters électriques à la Mairie de Paris

Eccity Motocycles fournira des scooters électriques à la Mairie de Paris

Cette société française a été sélectionnée par la municipalité parisienne pour remplacer progressivement son parc de 400 scooters par des scooters exclusivement électriques. 

Saint-Florentin tire profit de la géolocalisation

Saint-Florentin tire profit de la géolocalisation

La ville de Saint-Florentin dans l’Yonne (89) a choisi d’équiper sa flotte du dispositif de géolocalisation Ocean. Avec déjà des retombées positives.

Des Twizy Montagne en autopartage à Valberg

Des Twizy Montagne en autopartage à Valberg

La station de sport d’hiver de Valberg, dans les Alpes-Maritimes (06), a mis au service de ses habitants et visiteurs une flotte en autopartage de Twizy Montagne.

Quand l’UGAP assure l’Etat

Il y a trois ans, un marché d’assurance de flotte a été passé par l’État. « Nous commencions à maîtriser les postes du TCO et nous devions nous attaquer à cette strate opaque.

Avec Belib’, Paris s’offre un réseau de bornes universelles

Avec Belib’, Paris s’offre un réseau de bornes universelles

La mairie de Paris a inauguré sa première borne de recharge universelle, intégrée au réseau Belib’. Ce programme permettra à la capitale de disposer, à terme, d’un réseau de 180 points de charge. 

Auprès de ses agents, la mairie de Paris mise sur l’autopartage, notamment de véhicules électriques, avec des bornes de recharge implantées dans les garages et dans les principaux sites concernés de la ville.

Témoignage – Mairie de Paris : « Une seule règle : l’anticipation »

Intégration de véhicules propres, baisse des émissions polluantes, restrictions d’accès : la ville de Paris devance les dispositions pour se conformer à la loi sur la transition énergétique.
Témoignage - Mairie de Roubaix : "Devenir la capitale du cyclisme"

Témoignage – Mairie de Roubaix : « Devenir la capitale du cyclisme »

À Roubaix, l’aménagement de pistes cyclables et les restrictions d’accès au centre-ville participent au développement de l’usage du vélo, par les agents mais aussi par les administrés.

Témoignage - Maire de Rouen : "Nous travaillons à sensibiliser les agents"

Témoignage – Maire de Rouen : « Nous travaillons à sensibiliser les agents »

Se conformer à la loi sur la transition énergétique, tout en maîtrisant les budgets : une équation à résoudre pour Rouen. Et la solution passe aussi par l’implication des agents.

Collectivités : à l’heure de la transition énergétique

Collectivités : à l’heure de la transition énergétique

Au-delà des obligations d’intégration de véhicules propres dans les parcs automobiles, la récente loi sur la transition énergétique a des répercussions sur les aménagements urbains, les règles de stationnement ou encore les restrictions d’accès aux centres-villes. Autant d’éléments à prendre en compte pour adapter au mieux la gestion des flottes.

Administrations et collectivités - Des économies coûte que coûte

Administrations et collectivités – Des économies coûte que coûte

Dans un contexte économique difficile, administrations et collectivités publiques multiplient les axes de travail pour maîtriser les coûts et améliorer le bilan carbone des flottes. Des initiatives qui supposent de renouveler les parcs, aussi bien dans leur composition que dans leur organisation. Tout en renforçant le rôle central du gestionnaire de flotte.

Lille diminue les coûts et le CO2

Lille diminue les coûts et le CO2

Outre 1 200 matériels, Lille gère 385 véhicules. Pour obtenir des coûts compétitifs et éviter la lourdeur des procédures d’appels d’offres, cette flotte est financée en achat auprès de l’Ugap.

« Une baisse de 6 % des consommations sans contrôle », Franck Rémy, mairie de...

Franck Rémy est responsable parc automobile et économies d’énergie pour la mairie de Carcassonne.

Des conseillers mobilité pour l’Etat

Aujourd’hui directeur du développement et des partenariats de l’Ugap, Jean-Pierre Sivignon a occupé la fonction de chef de la mission interministérielle, responsable du parc automobile de l’État jusqu’en octobre 2014. À ce titre, il a été rédacteur du projet de circulaire signée par le premier ministre en février 2015. Voici comment il envisageait alors l’avenir du rôle du gestionnaire de flotte au sein des services de l’État.

L’UGAP mise sur la location longue durée

En juin 2014, GE Capital Fleet Services a remporté l’appel d’offres public émis par l’Ugap pour la location longue durée.

Paris joue aussi le partage des véhicules

« Il existe une réelle volonté de la ville de Paris de diminuer sa flotte afin de limiter le nombre de kilomètres parcourus, la pollution mais aussi les frais », résume Hervé Foucard, chef des transports automobiles municipaux de Paris. La ville dispose de 2 650 véhicules dont 540 VP, 860 fourgonnettes, 400 VUL, tout autant de porteurs, et 350 deux-roues motorisés

Malakoff  : le vert en partage

Malakoff : le vert en partage

Pour son parc automobile de 74 véhicules légers, Malakoff (Hauts-de-Seine) mise à la fois sur l’auto-partage et les modèles verts – électriques ou GNV. Une démarche qui tient avant tout compte de l’usage des véhicules selon leur motorisation, mais qui offre également l’avantage majeur de ne pas générer de surcoût pour les finances de la ville.

Secteur public / mise en pool : le choix du partage

Secteur public / mise en pool : le choix du partage

Pour réduire la taille de la flotte et tirer les coûts vers le bas, la mise en pool constitue une méthode éprouvée dans le secteur public. Avec toutefois des fonctionnements, des outils et des résultats différents selon les collectivités et les administrations. Sans oublier de tenir compte des attentes des agents, clé du succès de la démarche.

Secteur public : le choix de la sobriété

Secteur public : le choix de la sobriété

Renouvellement du parc avec des véhicules plus sobres et plus « propres », optimisation des frais d’entretien ou encore recours à des pools : dans les collectivités et établissements publics, la variété des initiatives traduit une volonté commune : abaisser le coût de flottes qui se doivent désormais d’être exemplaires écologiquement.

« La ville d’Anglet privilégie l’achat » : Jean-Marcel Senac, Mairie d’Anglet

Jean-Marcel Senac est le directeur du centre technique de la mairie d’Anglet.

Pour son parc de 180 véhicules, la ville d’Anglet (64) a opté pour l’achat au comptant. Un choix qui permet des gains financiers et offre plus de transparence.

"L’auto-partage pour réduire  le nombre de véhicules" : Noémie Ghersallah, Grand Dijon

« L’auto-partage pour réduire le nombre de véhicules » : Noémie Ghersallah, Grand Dijon

Dans les collectivités, les voitures en auto-partage peuvent contribuer efficacement à diminuer le nombre de modèles en parc. Illustration par l’exemple à Dijon.
Flottes des TPE, PME et collectivités : des initiatives vertes et efficaces

Flottes des TPE, PME et collectivités : des initiatives vertes et efficaces

Pour une petite structure, TPE, PME ou collectivité, rouler plus vert n’est pas simple, surtout dans un contexte de réduction drastique des coûts. Pourtant, les initiatives existent, pas toujours de grande ampleur mais généralement efficaces. Auto-partage, éco-conduite, motorisations alternatives, les petites entités suivent aussi le mouvement.

La ville de Bordeaux joue la carte de l’autopartage

La ville de Bordeaux joue la carte de l’autopartage

Avec son plan climat 2012-2016, Bordeaux s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’exemplarité pour les déplacements de ses agents.En s’appuyant sur des initiatives concrètes, tant pour le parc de véhicules en interne que pour les trajets inter-sites et du domicile au travail. La clé : des véhicules mieux partagés et plus verts.

Grenoble : un outil de suivi de la flotte

Grenoble : un outil de suivi de la flotte

Pour gérer ses 850 véhicules, la ville de Grenoble recourt au logiciel Astech Parc Auto. Avec à la clé des coûts précis de la flotte dans les différents services de la mairie, mais également des gains lorsqu’il s’agit de contribuer à la réduction de la taille du parc. Le point sur les apports de l’outil par ses deux principaux utilisateurs.

TPE, PME, collectivités : des démarches vertes et pragmatiques

TPE, PME, collectivités : des démarches vertes et pragmatiques

En temps de crise, alors que les petites entreprises et collectivités réduisent leurs coûts, verdir la flotte peut offrir des gains substantiels. Les unes misent sur l’électrique, les autres sur l’éco-conduite ou l’auto-partage. Mais au-delà d’investissements lourds, c’est plus une culture vertueuse qui prime, où astuces et inventivité compensent l’absence de moyens.

Lyon : un passage au vert prudent

Lyon : un passage au vert prudent

À Lyon, l’amélioration des performances environnementales de la flotte passe par une réduction de sa taille, avec notamment le recours accru à un pool de véhicules. Un pool qui comprendra aussi les modèles électriques qui rejoignent les 418 VP et 193 VUL du parc automobile. Et dans tous les cas, la ville joue la prudence et la baisse des coûts.

Gestionnaires de flotte : le secteur public se professionnalise aussi

Les grandes structures privées ne sont pas les seules à contribuer à l’émergence d’une fonction de gestionnaire de flotte mieux définie et valorisée. Dans l’administration, le choix d’externaliser la flotte a donné un nouveau visage à ce métier.

Secteur public : des flottes au régime minceur

Secteur public : des flottes au régime minceur

Pas plus que les entreprises, les collectivités, administrations et autres entités du secteur public ne sont épargnées par la crise et les politiques de restriction budgétaire qui en découlent. Et dans les objectifs de diminution des coûts, les parcs automobiles se positionnent au tout premier rang des dépenses à optimiser.

"Le véhicule électrique, un choix économique cohérent" :  Patrick Ranc, Mairie de Valence

« Le véhicule électrique, un choix économique cohérent » : Patrick Ranc, Mairie de Valence

Patrick Ranc est l'adjoint au maire en charge des travaux, de la voirie, des déplacements et des transports à la mairie de Valence.

Avec un entretien limité, les véhicules électriques s’imposent comme une solution à la difficile équation des réductions budgétaires et du respect de l’environnement. Mais avec des coûts élevés.

"Sensibiliser les services à la réduction du parc" : Gilles Eymery, Ville de Grenoble

« Sensibiliser les services à la réduction du parc » : Gilles Eymery, Ville de Grenoble

Gilles Eymery est le chef de service de l’atelier mécanique de la ville de Grenoble.

À Grenoble, le travail sur le parc automobile passe par une rationalisation des modèles et des usages, mais aussi par un recours accru à des véhicules fonctionnant à l’électrique ou au GNV.

« Renouveler pour moderniser et homogénéiser le parc » : Joël Meneghetti, La Roche-sur-Yon

Joël Meneghetti est le directeur du centre technique municipal de la Roche-sur-Yon.

Avec la mise en pool et le renouvellement des véhicules, la mairie de la Roche-sur-Yon améliore les performances environnementales et économiques des 229 véhicules de son parc.

Ugap : le nouveau bonus a dopé l’électrique

Ugap : le nouveau bonus a dopé l’électrique

Alors que les budgets des collectivités se tendent, Jean-Marc Borne, chef du département véhicules à l’Ugap, observe une progression des commandes de + 16 % en juillet.

Parcs automobiles publics : des restrictions sélectives

Parcs automobiles publics : des restrictions sélectives

Si les réductions budgétaires sont bel au bien à l’agenda des collectivités et des administrations, ces dernières n’en maintiennent pas moins leurs objectifs environnementaux. De même, toutes réfléchissent pour améliorer la gestion de leur flotte, et certaines vont encore plus loin en s’interrogeant sur un (éventuel) changement du mode de financement.

Ville de Châteauroux : des modèles plus propres et économes

Ville de Châteauroux : des modèles plus propres et économes

Engagée dans l’Agenda 21, la ville de Châteauroux dans l’Indre (36) renouvelle progressi- vement sa flotte pour des véhicules propres et va intégrer des modèles électriques.

Ville et communauté urbaine de Strasbourg : premier bilan sur l’hybride

Dans le cadre du projet Kléber, une trentaine d’entreprises d’Alsace testent 70 Toyota Prius hybrides rechargeables. Benoît Weinling revient sur le coût d’utilisation de ces véhicules.

Hôpital de Valenciennes : le choix de la LLD

Hôpital de Valenciennes : le choix de la LLD

Lors du récent renouvellement de sa flotte, le centre hospitalier de Valenciennes a opté pour la location longue durée, avec à la clé une baisse notable des coûts. Une évolution qui s’insère dans un changement important du mode de gestion de l’hôpital.

Hôpital départemental de Felleries-Liessies : une flotte rationalisée et électrifiée

Hôpital départemental de Felleries-Liessies : une flotte rationalisée et électrifiée

Pour rationaliser une petite flotte d’une vingtaine de véhicules, l’hôpital de départemental de Felleries-Liessies (59) a eu recours aux services d’un cabinet de conseil. Avec à la clé des coûts réduits de 24 à 25 % sur l’ensemble du budget automobile, le recours à la LLD plutôt qu’à l’achat mais également l’emploi de sept véhicules électriques.

Le secteur public, une cible en devenir

Pour Bernard Roland, qui a récemment rejoint ERCG, les collectivités constituent un segment de clientèle en plein développement, avec des questions autour du dimensionnement des parcs, de la comparaison entre achat et LLD ou de l’usage privé des véhicules.

Mairie de Paris : une démarche d’optimisation des trajets

Mairie de Paris : une démarche d’optimisation des trajets

Réflexion sur l’usage des 2 815 véhicules en parc, diminution de leur nombre, mise en place de l’auto-partage interne, recours accru à l’électrique et à l’hybride : au sein de la mairie de Paris, la gestion de la flotte automobile s’insère dans le plan de déplacements de l’administration parisienne (PDAP) qui vise à optimiser les trajets des 50 000 agents.

256 deux-roues pour les agents de la Mairie de Paris

256 deux-roues pour les agents de la Mairie de Paris

La ville de Paris valorise les deux-roues non motorisés et insiste plus spécifiquement sur le vélo pour circuler, de manière sécurisée, entre les sites afin de réduire les trajets motorisés.

L’éco-conduite au cas par cas à Paris

Au sein de la ville de Paris, l’éco-conduite est encouragée. Parallèlement à la réduction de l’empreinte carbone, l’objectif reste bien sûr de faire reculer la consommation de carburant et la sinistralité – même si cette dernière reste faible à Paris, avec des accidents souvent bénins.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.