Accueil Mots-clés Flottes vertes

Flottes vertes

Parmi ses 800 véhicules, la flotte d’Axéréal comprend un certain nombre de modèles en pool, VU ou VP. Et la coopérative compte sur ce pool pour familiariser l’ensemble de ses salariés aux véhicules verts.

Axéréal : le véhicule vert en culture

Pour améliorer son bilan carbone, la coopérative agricole Axéréal agit sur plusieurs leviers simultanément : depuis l’intégration de modèles verts dans sa car policy, jusqu’à la refonte du pool en autopartage. Des initiatives qui s’articulent pour faire évoluer la nature du parc et orienter les salariés vers un usage croissant des véhicules propres.
En France, DHL est à la tête de 750 véhicules dont 450 VU et 300 VP. La majorité de la flotte est en diesel Euro 5 ou 6. Le transporteur compte aussi une quarantaine de « routes vertes », dont une dizaine en propre (Zoé, Colibus et Nissan).

Dernier kilomètre (2nd partie) : les pistes d’avenir du transport

Au-delà des véhicules et de l’organisation logistique, les transporteurs multiplient les pistes de travail pour verdir leurs livraisons en milieu urbain. Éco-conduite, outils informatiques, voire même drones : cette seconde partie de notre dossier consacré au dernier kilomètre fait le point sur les pistes de réflexion.
Transport durable - Megevand Frères possède 25 remorques et 16 moteurs dont 4 modèles GNV. Parmi les véhicules roulant au GNV, le groupe s’appuie sur deux dual-fuel GNV-diesel, un full GNC, ainsi que sur un GNLC.

Dernier kilomètre (1ère partie) : les transporteurs en mode durable

Pour les transporteurs, verdir les flottes est une question de survie : pour exercer, ils doivent conserver l’accès aux centres des villes. Ces entreprises multiplient donc les démarches autour des véhicules, des entrepôts, sans oublier des leviers comme l’éco-conduite ou… les drones.
Kangoo Z.E. hydrogène

Ville de Grenoble : un parc optimisé et plus vert

Avec l’arrivée des vignettes Crit’Air et des zones à circulation restreinte (ZCR), la ville de Grenoble a décidé fin 2016 de recourir à un cabinet d’optimisation. L’objectif : mieux connaître les enjeux de fonctionnement de la flotte afin d’en programmer le renouvellement, en tenant compte des contraintes environnementales existantes mais aussi à venir.
Groupe Star's Service

Star’s Service : l’électrique pour la livraison urbaine

Le Groupe Star’s Service est spécialiste de la livraison urbaine du dernier kilomètre pour le B2B2C, sur un créneau horaire restreint de moins de deux heures. Pour se différencier, le transporteur offre à ses clients la possibilité d’assurer une livraison propre de leurs produits grâce à une flotte de 200 véhicules électriques, et fait aussi…
Quatre Zoé et deux Kangoo Z.E. sont offerts à la location aux Ornais par le biais du système d’autopartage Autofree61. Ces véhicules sont proposés les jours ouvrés hors des périodes de travail des agents du département.

Conseil départemental de l’Orne : une flotte électrique et mutualisée

Dans le cadre de sa démarche de département vert, le conseil départemental de l’Orne a basculé vers l’électrique dès 2014, et prévoit de posséder 50 % de véhicules électriques d’ici 2018. En parallèle, l’objectif est de mutualiser cette flotte via la location aux particuliers : six VE ont ainsi été mis à disposition des habitants…
TCO vert ©Darius Ture-123RTF

Nouvelles mobilités : à la poursuite du TCO vert

Les adeptes des nouvelles mobilités ne cherchent pas en priorité à diminuer les coûts : leurs objectifs restent d’offrir plus de services aux collaborateurs, de fluidifier l’organisation des trajets et de réduire l’empreinte carbone. Mais la rentabilité est souvent à la clé, et ces solutions entraînent des économies parfois directes et souvent indirectes.
Nexity

Nexity : la mobilité verte pour l’immobilier

Société immobilière à la tête d’une flotte de 1 100 véhicules, Nexity teste des solutions de mobilité pour remplacer les voitures de fonction. Des solutions qu’elle veut éprouver avant de les proposer aux acheteurs de ses biens immobiliers : pour remédier aux limitations des parkings dans ses immeubles, mais aussi pour contribuer à améliorer le…
Château de Versailles

Château de Versailles : le parc électrique

Versailles a été l’un des premiers établissements culturels à effectuer un bilan carbone en 2009, puis une étude de mobilité en 2010. Le verdissement de la flotte a débuté en 2012 avec la vente des diesel et l’achat d’hybrides. Aujourd’hui, l’électrique, les modes de transport doux et le fonctionnement en pool se veulent les grands…
Parmi les 43 véhicules de sa flotte, IFPEN possède cinq véhicules électriques : trois Bluecar et deux Goupil. Les Bluecar sont affectées au parc de véhicules de prêt ; les deux Goupil sont employés comme véhicules de service.

IFP Énergies nouvelles : un parc toujours plus vert

Réduction et électrification de la flotte, incitation à l’achat de vélos électriques, applications mobiles et challenges d’éco-conduite ou encore optimisation des livraisons : IFPEN a inscrit la mobilité durable au cœur de son fonctionnement. Entre 2011 et 2016, l’établissement a ainsi diminué les émissions de sa flotte de 43 véhicules de plus de 24 %.
Sur les 300 poids lourds de l’Eurométropole de Strasbourg, seize fonctionnent au gaz naturel, les autres au diesel. Strasbourg a d’ailleurs commandé en 2016 quatre bennes à ordures au gaz, et prévoit d’en acheter cinq autres cette année.

Eurométropole de Strasbourg : une pionnière des transports propres

Du diesel à l’électrique en passant par le gaz naturel, la flotte strasbourgeoise s’est adaptée aux différentes politiques publiques avec toujours le même objectif : faire reculer les émissions de ses véhicules tout en menant une réflexion globale sur la mobilité verte. Objectif atteint : entre 2015 et 2016, elle a réduit son bilan carbone…
Application bornes de recharge véhicules électriques et hybrides - SIEIL Indre-et-Loire

Un réseau départemental de bornes électriques

En 2013, le SIEIL a investi 1,6 million d’euros dans la construction d’un réseau public de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides.
SIEIL - Station de recharge rapide d'Autreche

Indre-et-Loire : l’électrique au cœur du département

Pour promouvoir le véhicule électrique en Touraine, le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (SIEIL) travaille à verdir sa flotte depuis 2015, avec pour objectif le 100 % électrique. Ce projet s’inscrit dans une démarche beaucoup plus large puisque le SIEIL a installé 420 points de recharge publics sur son territoire entre 2011 et 2017.
La flotte de JCDecaux

JCDecaux : l’éco-conduite en haut de l’affiche

Spécialiste de l’affichage et du mobilier urbain, fort d’une flotte de plus de 2 000 véhicules, JCDecaux a débuté ses campagnes de formation à l’éco-conduite dès 2003. Des formations complétées plus récemment par des directives aux salariés de réduction de la vitesse, par une politique de downsizing de la flotte et par l’intégration de modèles…
Nouvelles mobilités : les grandes manœuvres

Nouvelles mobilités : les grandes manœuvres

Promis à un bel avenir, autopartage, covoiturage et PDE tardent à se développer dans les entreprises. Sans attendre l’explosion de ces nouvelles pratiques, start-ups, constructeurs, équipementiers, fleet managers et spécialistes de la location longue durée comme de la courte durée déploient d’ores et déjà leurs solutions pour s’imposer sur le marché.

Le Groupe PSA se met au vert

Autour des nouvelles mobilités, le Groupe PSA multiplie les annonces.
L’autopartage attend son explosion

L’autopartage attend son explosion

Au sein des entreprises, l’autopartage décolle très doucement alors que le secteur public se montre un peu plus en avance sur ce sujet.
Témoignage de Maryse Diot, Grand Paris Aménagement : “ L’autopartage emporte l’adhésion ”

Maryse Diot, Grand Paris Aménagement : “ L’autopartage emporte l’adhésion ”

Opérateur foncier et aménageur durable, l’EPIC Grand Paris Aménagement mise sur l’autopartage, avec 19 véhicules actuellement, pour réduire la taille de sa flotte.
Carrefour : le vert en partage

Carrefour : le vert en partage

Pionnier de la mutualisation des véhicules, Carrefour a adopté une nouvelle solution d’autopartage avec notamment des véhicules électriques. En parallèle, pour réduire l’empreinte environnementale des trajets de ses collaborateurs, l’enseigne de la grande distribution multiplie les expérimentations et travaille à son plan de déplacement d’entreprise.
Saint-Étienne. Un seul objectif : rouler plus vert

Saint-Étienne. Un seul objectif : rouler plus vert

La municipalité de Saint-Étienne mène une politique très volontariste en faveur du développement durable. Cette démarche a bien sûr un impact sur les 512 véhicules de la flotte, avec près de 17 % de modèles propres. Mais cette politique suppose aussi une réduction du nombre des véhicules, ainsi qu’une implication accrue des agents de la…
Recevez chaque mardi notre newsletter

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.