Un sursaut de l’utilitaire sur le marché stagnant de l’électrique

Selon l’Avere-France, la croissance du marché des véhicules électriques a été quasiment nulle en octobre à 0,1 % de plus par rapport au même mois de 2015, avec 2 180 immatriculations.

607
Un sursaut de l’utilitaire sur le marché stagnant de l’électrique

D’après le baromètre mensuel de l’Avere-France, le segment des véhicules particuliers électriques a connu une baisse notable en octobre avec – 12,2 % de ventes en moins à 1543 unités. Tandis que la Zoé a maintenu sa place en tête des ventes, à 807 immatriculations, l’Avere souligne les bonnes progressions de la Leaf de Nissan, + 24 % à 228 immatriculations, de la i3 de BMW avec prolongateur d’autonomie, + 67 % et 114 immatriculations, et de la Kia Soul EV, + 16 % et 86 immatriculations.

Les utilitaires ont eux réalisé une bonne performance avec 637 immatriculations, soit 51,7 % de ventes en plus par rapport à octobre 2015. Derrière le Kangoo Z.E. (303 immatriculations), on trouve la Ligier Pulse 4 (136), le Nissan eNV200 (39), la Zoé VU (37), le Partner de Peugeot (35) et le G3 de Goupil (31).

Avec ces résultats d’octobre, les progressions de ventes de VP et de VU électriques depuis le début de l’année se sont égalisées, respectivement à + 30 % et + 31 %, soit 22 262 unités au total contre 17 060 à cette même période de 2015.

Du côté des hybrides, le nombre d’immatriculations est resté égal à celui d’octobre 2015 avec 541 unités. En tête des ventes : la Golf GTE qui approche le millier d’immatriculations depuis le début 2016.

PARTAGER SUR