Suzuki passe en classe Business

En ajoutant à son catalogue une gamme Business, Suzuki acte sa stratégie vers les ventes aux entreprises, nerf de la guerre pour les marques japonaises.

1372
Suzuki Ignis Business
Suzuki Ignis

Avec la gamme Suzuki Business, le constructeur veut augmenter sa part de marché auprès de la clientèle professionnelle. Cette dernière a représenté 2 502 ventes en 2016 (soit 12 % des 20 528 immatriculations totales et 1,02 % de part de marché) pour passer à 3 500 unités cette année, soit 14 % des ventes.

« Nous voulons affirmer nos atouts en matière de technologies hybrides, que les professionnels apprécient sur Swift (voir notre essai), Ignis (voir notre essai) et Baleno. Et bien sûr renforcer nos offres diesel en boîte auto, sur Vitara et S-Cross. Notre offre Business sera complétée par l’entretien inclus », explique Fabien Edery, responsable des ventes aux entreprises chez Suzuki France.

Suzuki passe du VUL au VP Business

Cette gamme Business ajoute donc aux finitions actuelles un pack incontournable pour les professionnels. Celui-ci comprend le GPS, le régulateur de vitesse, l’allumage automatique des phares, Apple Car Play et Android Auto. « Nous avons des clients professionnels qui choisissent des versions VUL de nos modèles. C’est particulièrement le cas pour le petit Jimny 4×4, très efficace sur routes glissantes. Les représentants des professions médicales et paramédicales seront probablement les premiers à profiter de cette nouvelle offre », ajoute Fabien Edery.

Pour la partie financement, Suzuki va structurer son offre en location longue durée avec l’appui de ses partenaires ALD Automotive et Cetelem pour le crédit-bail. Au lancement de cette gamme Business dès ce mois de septembre, Suzuki limitera sa disponibilité à une soixantaine de concessionnaires formés spécifiquement sur un total de 201 distributeurs dont 45 exclusifs.

Le référencement 2017 des gammes sociétés, Business et utilitaires