• Mots clés connexes
  • SUV

Suzuki Ignis Micro Hybrid SHVS : le SUV ultra compact

Avec l'Ignis de Suzuki, le segment des citadines vient de s’enrichir d’un petit « SUV » urbain 4x4 original, sympathique et hybridé.

- Magazine N°225
4197
Suzuki Ignis

Avec ses 3,70 m de longueur, l’Ignis ne peut pas prétendre jouer dans la cour des SUV mais y parvient sur un point : son design clivant et sympathique pour la face avant, un peu étriqué pour la face arrière, mais qui permet d’offrir une habitabilité hors pair pour le segment. Aux places avant comme aux deux places arrière, la garde au toit est très bonne et la position d’assise, en hauteur comme dans un « vrai » SUV, ménage un bon confort pour les grands gabarits (1,60 m de hauteur).

Bien sûr, le coffre se réduit à sa plus simple expression (267 l), mais c’est mieux qu’une Panda 4×4 de même longueur à 225 l, ou qu’une Cross-Up à 251 l mais un peu plus courte à 3,56 m. Bon point donc et, proposée en traction comme en 4×4 avec une vraie garde au sol de 18 cm, l’Ignis fait mieux que la Panda 4×4 à 16 cm.

En l’absence de diesel qui n’a plus grand sens sur le segment, c’est bien le 1.2 l Hybrid SHVS de 90 ch et 120 Nm qui lui va le mieux, en 4×2 comme en 4×4. Comme pour la Baleno, l’assistance d’un petit moteur électrique apporte 50 Nm de couple pour les démarrages et les reprises, favorisant une vivacité bien agréable tout en abaissant le CO2 à 97 g (106 g en 4×4), contre 104 g pour le 1.2 l Dualjet qui en est dépourvu (- 800 euros). Une hybridation légère disponible sur les deux transmissions avec une consommation moyenne, selon nos essais, de 5,3 l/100 km en 4×2 (4,6 l homologués) et 6,0 l en 4×4 (5,0 l officiellement) – c’est très honorable.

Il ne faudra pas demander à cette citadine un confort de compacte et le niveau sonore demeure élevé alors que les suspensions ne sont pas vraiment calibrées pour le confort des occupants mais plutôt pour un comportement dynamique le plus sûr possible, quitte à raidir un peu trop l’amortissement.

Mais au bilan, avec un prix de 16 190 euros TTC en 4×2 avec le 1.2 SHVS et 1 500 euros de plus en 4×4, toujours avec ce moteur hybridé, cette Ignis se montre très séduisante. Et décroche l’exonération de TVS pendant 24 mois.

Notre avis

PLUS
Design et habitabilité dans 3,70 m • Hybridation légère • Rapport prix/prestations imbattable


MOINS
Suspensions inconfortables • Niveau sonore • Prix élevé en 4×4

 

Valeurs futures
Suzuki Ignis 1.2 Dualjet SHVS Pack
Énergie Essence/courant électrique
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 242
CO2 (g/km) 97
Ch din 90
Prix neuf TTC (€) 16 190
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 7 090
Valeur reprise 43,8 %
Valeur vente TTC (€) 8 863
Valeur vente 54,7 %

Source : Forecast Autovista, janvier 2017.

PARTAGER SUR