Suzuki Swift : restylage et hybridation légère

À mi-parcours, la citadine Suzuki Swift se refait une beauté et s’équipe d’une version plus efficiente de son 1.2 Dualjet hybridé en 12 V.

647
Suzuki Swift

Plutôt bien née avec un dessin enjôleur et une bouille tout en arrondi, la sympathique Swift de Suzuki veut rester sous les projecteurs. Rien de mieux donc, à mi-vie, qu’un large jonc chromé horizontal barrant sa calandre qui adopte de son côté un dessin façon « 3D ». Les jantes en alliage poli lui aussi donnent plus de prestance mais ce sont les seules modifications apportées, tant le design d’origine n’a pas pris une ride. Et c’est tant mieux !

Puissance en hausse

Plus notable, l’arrivée de la deuxième génération de son précurseur 1.2 Dualjet SHVS de 83 ch/107 Nm, le premier du genre à adopter une simple hybridation de 12 V avec un alterno-démarreur et une petite batterie. Pour l’occasion, ce système voit sa puissance portée de 3 à 10 Ah, soit 1,94 kW/2,6 ch. De quoi à nouveau bénéficier de l’exonération sur 36 mois de la TVS. En WLTP, les émissions de CO2 s’élèvent à 111-112 g, 121-122 g en boîte auto CVT et 123-125 g en Allgrip à transmission intégrale. Les prix toujours serrés s’affichent à partir de 14 450 euros TTC.

La précédente brève sur Suzuki

PARTAGER SUR