SystemX évalue les interfaces homme-machine en conditions de conduite contraintes

Depuis avril, l’institut de recherche technologique SystemX, en partenariat avec Airbus et Valeo, étudie l’apport des technologies de perception et d’interaction entre véhicule et utilisateurs.

1309
system x projet API
(c) SystemX

L’institut de recherche technologique (IRT) SystemX, spécialiste de l’ingénierie numérique, a lancé en avril le projet de recherche API (Amélioration de la perception & interaction). Son objectif : évaluer l’intérêt des dernières générations d’interfaces homme-machine pour aider les conducteurs en conditions contraintes ou stressantes.

Plusieurs technologies seront évaluées sur une durée de huit mois, tels les dispositifs de réalité augmentée pour afficher des informations dans le champ de vision du conducteur, la reconnaissance vocale et le traitement du langage en environnement bruité, ou encore la reconnaissance des mouvements et la surveillance du conducteur. Pour être jugées utiles, ces technologies devront assurer aux conducteurs un accès à « la bonne information, au bon moment et avec une compréhension immédiate du contexte. »

Deux cas d’usage : primo-intervenants et véhicules autonomes

Le projet se concentrera exclusivement sur deux cas d’usages, portés par des partenaires industriels. Le premier, piloté par Airbus, s’intéresse aux systèmes de communication sécurisée à destination des primo-intervenants (pompiers, police secours, gendarmes, etc.). En effet, ces derniers ont besoin de communiquer facilement lors des missions d’urgence, y compris en ayant les mains occupées et en dehors de leur véhicule.

Le second cas d’usage est porté par Valeo et vise à mettre au point un système d’assistance pour les conducteurs de véhicule autonome. L’équipementier y expérimentera notamment ses lunettes actives, dans la continuité du projet LRA (Localisation – Réalité augmentée), centré sur l’aide à la navigation via la réalité augmentée.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Après avoir défini et évalué les technologies d’interaction homme-machine les plus adaptées à ces deux cas d’usage, SystemX les couplera à des systèmes intelligents capables de gérer un contexte utilisateur dans des environnements complexes et des situations de stress. Ces expérimentations donneront lieu à la construction de deux démonstrateurs : l’un pour la communication à l’intérieur du véhicule et l’autre pour l’environnement piéton.