Entretien et réparation : un TCO complexe à optimiser

Optimiser le TCO de sa flotte n’a rien de simple et la situation se complique encore lorsqu’il va s’agir de s’attaquer à la partie entretien-réparation. De fait, la situation diffère selon que l’on acquière ses véhicules ou que l’on recoure à la LLD, que l’on conserve en interne ou que l’on externalise certains postes de dépenses. Le point sur ce sujet.
- Magazine N°264
1312
TCO entretien réparation

La maintenance des véhicules constitue le troisième poste de dépenses le plus important dans un budget de gestion de flotte. Selon Olivier Rigoni, directeur associé de la société de conseil Cogecar, il en représente quelque 10 %, derrière le financement qui arrive en tête avec une fourchette de 30 à 40 %, et le carburant, 25 % environ. Une proportion sur laquelle semble largement s’accorder les prestataires susceptibles d’intervenir.

Mais pour Freddy Joblin, directeur de clientèle du fleeteur Fatec, cette proportion peut largement atteindre plus de 15 % chez les loueurs, avec l’entretien courant et les pneus. Signalons que ces chiffres...

PARTAGER SUR