Entretien et réparation – TCO : au forfait ou au réel ?

Si l’entretien et les pneus ne constituent pas le poste le plus lourd du TCO des flottes, des économies sont cependant envisageables sur ces dépenses, notamment en sortant des forfaits d’entretien des loueurs. Mais les gains obtenus ne doivent pas s’évaluer sur le seul montant de ces forfaits mais également sur le temps de gestion en interne.

- Magazine N°230
1981
TCO entretien réparation

Comme pour toutes les dépenses liées au TCO, optimiser le poste entretien requiert un préalable : en estimer le détail des coûts. Mais sur ces différentes composantes (révisions, entretien courant, réparations, pneus, etc.), la visibilité donnée aux gestionnaires reste le plus souvent réduite. En cause dans les contrats de location : la forfaitisation qui lisse de facto les dépenses en mensualités.

Quelques dépenses peuvent néanmoins donner matière à comparaison, à l’image des pneus : « Les clients d’un loueur se rendent rapidement compte que les marges réalisées sur leurs contrats sont importantes. Avec un coût hypothétique de pneus par mois...