Télématiciens : un marché double

Sur l’évolution du marché de la télématique, Masternaut, après son rachat par Michelin, ne peut que faire le constat d’un mouvement de consolidation.

- Magazine N°250
401
telematique

« La télématique est bel et bien un marché mondial. Les enjeux sont énormes et il faut des acteurs mondiaux. Une grande partie de l’innovation sera tirée par les grands groupes », défend Olivier Mansard, vice-président en charge du commerce du télématicien. Selon ce dernier, le marché devrait se scinder en deux segments. Le premier se matérialiserait par un terrain de jeu mondial avec des acteurs de classe internationale aux moyens suffisants pour assurer leur développement. Le second marché serait local avec des acteurs qui auront des difficultés à atteindre une taille critique pour continuer à investir et à innover.

Pour Coyote, deux segments...