Télématique embarquée : Michelin à la manœuvre

En 2019, Michelin a racheté le télématicien Masternaut. Le but des solutions de télématique selon Louise Touzé, chargé d’affaires publiques pour le pneumaticien, est notamment de réduire les consommations de carburant, d’améliorer l’efficacité des flottes et d’envoyer des alertes aux conducteurs en temps réel

- Magazine N°259
910
Télématique embarquée
© Chonbo

« Le marché des flottes connaît une période d’expansion en Europe, a observé Louise Touzé. Le taux de pénétration de la télématique y est d’environ 15 % avec un marché très fragmenté sur lequel opèrent de nombreux acteurs. »

Selon une étude réalisée par Frost & Sullivan, 80 % des flottes estiment comme important ou très important de pouvoir changer de prestataire de télématique tout au long de la vie du véhicule. Les entreprises souhaitent en effet mettre en concurrence les acteurs et ne pas se laisser piéger par l’obsolescence technologique.

Autre chiffre significatif, dans le monde, les conducteurs de véhicules connectés sont 47 % à ignorer...