Publi-Communiqué

Télématique embarquée : plus de confort pour le conducteur

La télématique embarquée est souvent apparentée à un système de surveillance. Dans les faits, si l’entreprise est en mesure de connaître la localisation et les trajets des véhicules de ses collaborateurs, le « flicage » n’apporte que des gains modérés et de court terme. Du côté du conducteur, les bénéfices sont bel et bien à rechercher ailleurs.

675
Télématique embarquée : plus de confort pour le conducteur

Navigation GPS, kits mains-libres, automatisation des rapports d’activité : la télématique apporte de nombreux éléments de confort au conducteur. En plus de la réception des ordres de mission dans le véhicule, l’information trafic et le guidage par GPS l’assistent dans sa mission et abaissent son niveau de stress. L’entreprise ne l’appelle plus intempestivement pour connaître sa position. Les outils embarqués lèvent toute suspicion et aplanissent les conflits. Dans des contextes où les rapports humains peuvent être conflictuels, la télématique amène à travailler dans un climat social plus apaisé.

Autre avantage pour le conducteur, l’exploitant de la flotte peut le localiser en temps réel en cas d’incident et déclencher les secours avec davantage de réactivité et de précision. Selon la Commission Européenne, la généralisation de l’appel d’urgence géolocalisé à l’ensemble des véhicules permettrait de sauver près de 2 500 vies chaque année sur le continent européen. Outil d’optimisation d’une flotte, la télématique s’affirme aussi comme un levier pour améliorer les conditions de travail.

PARTAGER SUR