Publi-Communiqué

Télématique embarquée : un marché dynamique

938

Un marché dynamique

Face à une demande toujours plus importante, le marché de la télématique embarquée s’est industrialisé pour générer des économies d’échelle. Une évolution due à la multiplication des appels d’offres lancés par les grandes entreprises, à l’équipement programmé des poids lourds en boîtiers dédiés à la fiscalité écologique, mais aussi à l’augmentation rapide du taux d’équipement des véhicules légers.

En parallèle, selon certains fournisseurs, les tarifs approchent de leur seuil le plus bas. Outre des offres simplifiées proposées à une vingtaine d’euros par mois, les solutions les plus complètes sont aujourd’hui commercialisées dans une fourchette de prix qui oscille entre 30 et 50 euros mensuels.

Il reste toutefois difficile de mesurer le taux d’équipement des entreprises. En l’absence de statistiques établies avec précision par des organismes indépendants, les études régulières publiées par Berg Insight reflètent assez bien le dynamisme du marché. La huitième édition du rapport consacré à l’Europe de l’Ouest prédit une croissance annuelle de 16 % du nombre de véhicules utilitaires, de poids lourds et d’autocars équipés entre fin 2012 et 2017 ; soit une flotte qui devrait passer de 3,05 millions à 6,4 millions d’unités sur cette période, avec un taux d’équipement progressant de 10,6 à 21,1 %. Des chiffres à revoir à la hausse si fallait les extrapoler aux véhicules légers, mais également au périmètre des véhicules d’entreprise.

PARTAGER SUR