Témoignage – Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD n’est pas une solution »

À Saint-Brieuc comme dans d’autres communes, la réduction drastique du budget rend difficile la gestion de la flotte et détourne définitivement les gestionnaires du recours à la LLD.

- Magazine N°213
922
Témoignage - Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD n’est pas une solution »

« Le besoin en investissement nécessaire afin de pratiquer des amortissements moyens à quinze ans s’élève à 600 000 euros par an. Cette année, la prévision budgétaire annoncée est de 280 000 euros du fait de la baisse des dotations d’État. Si cette situation devait perdurer, c’est l’ensemble de notre organisation qui devrait être reconsidérée, sans possibilité d’externaliser nos prestations dans la mesure où cela alourdirait le budget le plus sensible des collectivités territoriales, à savoir le budget de fonctionnement.

Dans ces conditions, la LLD ne semble pas une solution. La faiblesse des kilométrages effectués par nos véhicules (7 500 km...

PARTAGER SUR