Témoignage de David Liénard, Vinci Facilities : « Huit personnes ont accès à l’outil pour la gestion du parc »

La direction Sud-Ouest du spécialiste du FM Vinci Facilities a choisi de se tourner vers une solution de gestion intégrant la géolocalisation pour suivre une partie de ses 80 véhicules.

- Magazine N°217
716
David Liénard

David Liénard est directeur de Vinci Facilities direction Sud-Ouest.

« Basée dans la région toulousaine, notre flotte se compose de 80 véhicules, financés à 95 % en LLD. Les véhicules sont employés par les techniciens de maintenance : dans le cadre d’équipes postées, avec des véhicules qui effectuent environ 20 000 km par an, ou bien d’équipes itinérantes qui peuvent réaliser jusqu’à 50 000 km par an.

Jusqu’ici, nous faisions appel à un fichier Excel pour le suivi. Le nouvel outil d’Ocean a été choisi parmi les trois référencés chez Vinci. Nous l’avons mis place en avril 2015 pour 60 % du parc, en priorité pour le personnel itinérant. Nous voulions bénéficier d’alertes sur la loi de roulage, la maintenance, mais aussi connaître les amplitudes de travail des collaborateurs grâce à la géolocalisation. Avec ce dispositif, nous pouvons mesurer la consommation et connaître les comportements routiers. Nous pouvons aussi planifier les tournées et savoir, pour les interventions urgentes, qui se situe au plus près puisque nous rentrons également la localisation des clients.

Nous avons installé l’outil aussi bien pour les techniciens que les encadrants afin de ne stigmatiser personne. Nous y recourons en toute transparence : nous avons sorti régulièrement des informations sur ce que nous constations. Il y a quelques semaines, j’ai fait un retour à mes collaborateurs en présentant le coût du système et le montant des économies générées. Sur le carburant, nous avons pu réaliser en volume une économie de 17 % d’avril à décembre, avec un parc et un volume d’affaires équivalents.

Il est difficile de savoir de quelle manière le dispositif est responsable de cette baisse. S’il a influencé le comportement routier, incité les conducteurs à ne plus faire de détours, à ne plus utiliser les véhicules en dehors des heures de travail à des fins privées, ou les deux. Nous ne sommes pas entrés dans ce débat : j’ai juste voulu montrer une photo de la consommation.

Nous rendons aussi l’outil ludique pour les salariés : nous avons lancé un challenge de sécurité routière en distinguant tous les mois celui qui a le moins consommé, le moins freiné brusquement ou le moins donné de coups de volant ou d’accélérateur.

Dans les différents services internes, les collaborateurs ont accès à l’outil si c’est justifié. Cela leur permet d’avoir un outil complémentaire à leur travail de gestion quotidien. En tout, huit personnes ont accès au logiciel en interne. L’outil a été configuré par mes soins après une formation de deux heures. J’aimerais voir évoluer certaines fonctionnalités : par exemple quand il y a des déclenchements d’airbag, afin de savoir s’il y a un technicien en difficulté quelque part.

Reste que le retour d’investissement est satisfaisant. Nous avons l’intention d’équiper les 40 % restants du parc. Et 2015 servira de référence pour les kilométrages effectués au sein de l’entreprise. »

La flotte de Vinci Facilities sud-ouest en chiffres

• 80 véhicules.